•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine lance son premier véhicule d'exploration de la Lune

La sonde « Chang'e-3 » se prépare au décollage.

La sonde « Chang'e-3 » se prépare au décollage.

Photo : China Out

Radio-Canada

La Chine a envoyé lundi sa première sonde vers la Lune pour déployer un véhicule d'exploration à sa surface. La sonde « Chang'e-3 » a décollé du pas de tir de Xichang lundi à 1 h 30 locale (17 h 30 GMT dimanche), à bord d'un lanceur Longue Marche-3B.

La télévision nationale a diffusé en direct le lancement de la sonde, objet de fierté pour la nation tout entière

En 2007, la Chine avait lancé sa première sonde en orbite autour de la Lune, « Chang'e-1 » (d'après le nom d'une déesse de la Lune), qui avait pris des photos de la surface et analysé la composition de ses éléments.

Le véhicule d'exploration lunaire a été surnommé « Yutu », ce qui signifie « lapin de jade » - allusion au lapin de Chang'e dans le folklore chinois.

« La mission Chang'e-3 nécessite la maîtrise de nombreuses technologies clé. Les difficultés techniques et les risques de la mission seront élevés », a déclaré mardi dernier le porte-parole de l'Administration chinoise des sciences, des technologies et de l'industrie de défense nationale, Wu Zhijian.

« En menant à bien sa mission d'alunissage, Chang'e-3 aidera la Chine à réaliser son rêve d'exploration de la Lune, son rêve spatial et aussi le rêve chinois », a dit Wu lors d'une conférence de presse.

La Chine a mené avec succès sa dernière mission habitée dans l'espace en juin dernier, quand trois « taïkonautes » ont passé 15 jours en orbite et se sont arrimés à un laboratoire spatial qui est une étape essentielle vers l'objectif d'une station spatiale, que Pékin espère atteindre à l'horizon 2020.

La Russie, alors l'URSS, avait réussi en février 1966 le tout premier alunissage d'une sonde - « Luna 9 - à la surface de notre satellite.

Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Science