•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaz de schiste : la tension monte entre les manifestants et les policiers 

Confrontation entre les policiers et les manifestants anti-gaz de schiste sur la route 11, au Nouveau-Brunswick

Confrontation entre les policiers et les manifestants anti-gaz de schiste sur la route 11, au Nouveau-Brunswick

Photo : Jessica Doria-Brown/CBC

Radio-Canada

La situation s'envenime entre les manifestants anti-gaz de schiste et les policiers, au Nouveau-Brunswick. 

À trois reprises, vendredi après-midi, il y a eu une altercation musclée entre les deux parties ainsi que de la bousculade.

Une autre manifestation se prépare dans la région de Richibouctou. 

La porte-parole de la GRC, Julie Rogers-Marsh, confirme que 4 manifestants ont été arrêtés.  

Plusieurs d'entre eux l'ont été lorsqu'ils ont tenté de se rapprocher des camions de SWN Resources, qui faisaient des tests sismiques dans leur direction, sur la route 11.

Une trentaine d'autres protestataires se trouvaient le long de la route 11, et observaient les travaux pacifiquement. 

Ces arrestations ont participé à faire monter la tension entre les manifestants et la soixantaine de policiers. Une  bousculade a éclaté lorsque les policiers ont tenté de disperser les personnes présentes. Ils ont également menacé d'arrêter quiconque leur résisterait.

La circulation est perturbée dans ce secteur. La route est ouverte de façon intermittente. En ce moment, les policiers dévient les automobilistes sur une autre voie. La situation est redevenue un peu plus calme pendant un certain temps, mais les échanges verbaux agressifs se sont poursuivis.

Les camions de SWN Resources ont toutefois pu circuler devant les manifestants, sans incident, et poursuivre leurs travaux. Ils ont ensuite quitté les lieux. 

Énergies renouvelables

Société