•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bourse Fernand-Lindsay de 50 000 $ va au violoncelliste Stéphane Tétreault

stephane-tetreault_6
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le jeune violoncelliste Stéphane Tétreault est le tout premier lauréat de la bourse Fernand-Lindsay. Il reçoit une bourse de 50 000 $.

Les deux autres finalistes, la pianiste Isabelle David et la chef d'orchestre Dina Gilbert reçoivent une bourse de 5000 $ de la Fondation Père Lindsay et une participation à un séminaire de gestion de carrière à HEC Montréal.

Stéphane Tétreault, virtuose de 20 ans, a été nommé Révélation Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) en 2011.

Pour le président du jury, le chef d'orchestre de renommée internationale Yannick Nézet-Séguin, « les trois finalistes de cette première édition de la bourse de développement de carrière étaient des personnes musicales remarquables, possédant toutes trois un bagage impressionnant, ainsi qu'une maturité et une vision exceptionnelles. »

Le jury était composé du violoniste Vladimir Landsman, du violoncelliste Matt Haimovitz, du chanteur Joseph Rouleau et du pianiste, Wonny Song.

La bourse Fernand-Lindsay sera remise tous les deux ans pour soutenir l'essor de la carrière internationale d'un musicien émergent talentueux.

Créée en 1996, la Fondation homonyme a la mission de poursuivre l'œuvre du père Fernand Lindsay dans le domaine de la formation des jeunes musiciens.

Regardez la prestation de Stéphane Tétreault lors de son passage à l'émission Alors on jase! :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !