•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tacloban, le 25 novembre.

Photo : AFP / NOEL CELIS

Radio-Canada
Mis à jour le 

Le ministre canadien du Développement international est arrivé aux Philippines, lundi, afin de constater sur place la dévastation causée par le typhon Haiyan.

Christian Paradis se rendra dans certaines des régions les plus touchées par la catastrophe, notamment à Tacloban, Ormoc et Roxas, où se concentrent les efforts de secours canadiens.

Plus de 5000 personnes ont perdu la vie et 4 millions d'autres se sont retrouvées sans abri après que le typhon Haiyan eut frappé les Philippines le 8 novembre.

Christian Paradis (archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Christian Paradis (archives)

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Lors d'une séance d'information à Ottawa, de hauts responsables canadiens ont indiqué que l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe, la DARTavait élargi ses opérations en périphérie de l'île de Panay, où se trouve la ville de Roxas.

Durant le week-end, des membres de la DART ont travaillé dans la communauté de Sara, dans le nord-est de l'île.

Le colonel Steve Kelsey, du commandement des opérations interarmées, a indiqué que cette communauté de 45 000 habitants avait été durement touchée par le typhon, et que des responsables canadiens y avaient installé une base d'opérations avancée afin de mieux coordonner les efforts de secours.

« Cela a permis à notre personnel de la DART non seulement de se rendre dans les régions éloignées, mais aussi d'aider les agences humanitaires à livrer de l'aide, comme de la nourriture et de l'eau, à certaines des communautés les plus isolées », a expliqué le colonel Kelsey.

Les membres de la DART surveillent aussi un déversement de pétrole dans la localité voisine d'Estancia, où environ 600 000 litres ont coulé d'une barge, inondant la côte. La garde côtière philippine a aussi envoyé un navire dans la région afin de mettre en place des mesures de confinement et de nettoyage.

Le commandant de la DART sur le terrain, le lieutenant-colonel Walter Taylor, a indiqué qu'il ne pensait pas devoir demander des ressources supplémentaires du Canada. L'équipe travaille en collaboration avec la Marine royale canadienne, qui s'est aussi déployée dans la région.

« En ce moment, selon notre évaluation, les ressources que nous avons aux Philippines sont suffisantes », a déclaré le lieutenant-colonel Taylor lors d'une conférence téléphonique.

Lors de sa visite aux Philippines, le ministre Paradis rencontrera des partenaires humanitaires internationaux, qui se chargeront de coordonner les efforts de reconstruction, ont indiqué des responsables.

La Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International