•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dévoilement des nouvelles voitures du métro de Montréal

Nouvelles voitures du métro de Montréal Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

C'est en grande pompe que les nouvelles voitures du métro de Montréal, baptisées AZUR, ont été dévoilées à l'usine de Bombardier de La Pocatière, dans le Bas-Saint-Laurent.

Quelque 600 personnes assistaient à l'événement, dont la première ministre Pauline Marois, le maire de Montréal Denis Coderre, le ministre responsable de la région Pascal Bérubé et de nombreux employés.

Bombardier a présenté la première rame de neuf voitures, qui sera ensuite testée à Montréal.

La Société de transport de Montréal (STM) a commandé 468 nouvelles voitures de métro au consortium Bombardier-Alstom au prix de 1,9 milliard de dollars, dont 1,5 milliard seront assumés par le gouvernement du Québec. Les nouveaux wagons entreront en circulation à partir de la mi-2014.

La première ministre s'est réjouie de l'aboutissement de la première phase de ce projet, soulignant que des centaines d'emplois directs et indirects ont été créés au Québec.

Ces deux géants ont su allier leurs forces permettant ainsi la réalisation de ce projet de grande envergure sur le territoire québécois.

Pauline Marois

Le nouveau maire de Montréal, Denis Coderre, a pour sa part souligné l'importance du métro pour l'économie de la métropole. « Le métro, c'est vital pour le développement de Montréal. Les nouvelles voitures seront bientôt un atout de plus pour notre métropole, et ce, en attendant son expansion vers l'Est », a-t-il lancé.

Avec les nouvelles voitures, nous entrons résolument dans le 21e siècle.

Denis Coderre, maire de Montréal

Dans ces nouveaux wagons modernes aux lignes épurées, les voyageurs bénéficieront de plus d'espace, de fenêtres plus grandes et, surtout, de passerelles qui permettront de passer d'un wagon à l'autre pendant que le train est en marche.

Les nouvelles rames, qui seront toutes équipées de caméras de sécurité, seront aussi dotées d'un système de ventilation plus performant que dans les wagons actuels, où il fait parfois chaud l'été.

« Les nouvelles voitures de métro à la fine pointe de la technologie apporteront aux utilisateurs de la STM un service fiable, confortable et rapide qui sera à la hauteur d'une grande ville comme Montréal », a souligné le président de Bombardier Transport, Raymond Bachant.

La STM croit que ces voitures rouleront durant 50 ans. Elles remplaceront celles qui sont en service depuis 1966 dans certains cas.

L'achalandage du métro de Montréal est de près de 900 000 déplacements par jour.

- Découvrez les nouvelles rames de l'intérieur avec notre visite interactive

Économie