•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neuf étudiants cris diplômés du Centre de formation professionnelle de Val-d'Or

La remise des diplômes
La remise des diplômes
Radio-Canada

Une première cohorte de neuf élèves cris obtiennent leur diplôme en conduite de machines de traitement du minerai.

Après avoir quitté leur communauté du Nord-du-Québec durant neuf mois pour relever le défi, ils ont gradué cet avant-midi au centre de formation professionnelle de Val-d'Or.

Benjamin Monger, lors de la remise de son diplômeBenjamin Monger, lors de la remise de son diplôme


Benjamin Monger a reçu ce matin son diplôme du centre de formation professionnelle de Val-d'Or. « Je me sens vraiment bien. C'est un grand jour pour mo », a-t-il déclaré.
Il a quitté Chisasibi pour réaliser son rêve, laissant derrière lui sa famille. L'adaptation a été parfois difficile. « Quand ma famille n'était pas ici, c'était vraiment difficile pour moi », a-t-il expliqué.

Neuf étudiants ont terminé le programme sur 16 inscriptions. Une réussite, selon le directeur du centre de formation professionnelle Val-d'Or Jean-François Pressé. « Ce sont des gens qui ont quitté leur communauté, qui ont quitté leur famille. Ils ont fait de grands sacrifices pour être là aujourd'hui. On voulait souligner ça de belle façon », dit-il.

La formation s'est offerte en collaboration avec la commission scolaire Crie. Le coordonnateur Steven Wanamaker explique que le besoin de main-d'oeuvre est important : « comme vous savez, les mines aujourd'hui sont dans le Nord-du-Québec et elles ont des partenariats aussi avec les Conseils de bande qui demandent des travailleurs cris autant que possible ».

Il ajoute que tous ces diplômés deviendront des modèles dans leur communauté. Pour sa part, le Centre de formation professionnelle de Val-d'Or est prêt à recommencer l'expérience.

Abitibi–Témiscamingue

Autochtones