•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

21e Opération du coeur au ventre 

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Merci à tous ceux et celles qui ont acheté des œuvres lors de l'Opération du cœur au ventre. Grâce à vous, nous avons amassé la somme totale de 8000 $, qui sera versée entièrement aux banques alimentaires. Les banques alimentaires de la Saskatchewan, les artistes participants et CBC/Radio-Canada Saskatchewan vous remercient de votre générosité!


Depuis décembre 1992, les banques alimentaires de la Saskatchewan peuvent compter sur les artistes visuels, CBC et Radio-Canada en offrant un appui financier pour garnir les paniers de provisions des plus démunis de la province.

L'Opération du coeur au ventre est un événement qui rassemble des artistes dans les locaux de CBC/Radio-Canada afin de créer des cartes de Noël uniques qui sont aussitôt vendues à l'encan.

Pour cette 21e Opération du coeur au ventre, les artistes se sont réunis à Regina et à Saskatoon afin de créer une trentaine d'œuvres originales qui ont été mises aux enchères lors des émissions du matin et d'après-midi.

Des acheteurs de partout au pays ont pu offrir un cadeau spécial à une personne chère ou enrichir leur collection d'œuvres d'art, tout en aidant les banques alimentaires de la Saskatchewan. Les sommes récoltées sont versées à 100 % aux banques alimentaires de la province.

Les banques alimentaires de la Saskatchewan

On retrouve 23 banques alimentaires en Saskatchewan. Les grands centres de Regina et Saskatoon ont les plus grandes infrastructures, mais les banques alimentaires des communautés plus rurales jouent un rôle tout aussi important dans la lutte contre la pauvreté.


Données tirées du rapport Bilan-faim 2013 (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !