•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Université d'Ottawa veut attirer plus d'étudiants francophones

 Université d'Ottawa

Université d'Ottawa

Photo : http://www.uottawa.ca

Radio-Canada

L'Université d'Ottawa va réduire de façon substantielle les droits de scolarité pour les étudiants étrangers francophones à compter de la prochaine année scolaire. Cette mesure a pour but d'augmenter la clientèle parlant la langue de Molière au sein de l'institution.

L'idée est de permettre aux étudiants étrangers qui souhaitent entreprendre des études en français à l'Université d'Ottawa de payer les mêmes droits de scolarité que les ressortissants canadiens.

Pour le moment, le montant payé par un étudiant étranger se situe à environ 11 000 $ par session. Grâce à l'exonération, cette somme pourrait s'élever entre 3000 $ et 4000 $ par session pour un étudiant inscrit en premier cycle dès la rentrée 2014.

Qu'il soit Chinois, qu'il soit Sénégalais, Belge ou Suisse, cela n'a pas d'importance.

 Gary Slater, vice-recteur associé à l'international de l'Université d'Ottawa

« Au niveau du premier cycle, ce que l'on veut c'est que les étudiants viennent non seulement ici pour vivre l'expérience de l'Université d'Ottawa, mais choisissent d'étudier majoritairement en français. Ils devront prendre la majorité de leurs cours en français »,explique Gary Slater, le vice-recteur associé à l'international de l'Université d'Ottawa.

L'établissement compte près de 4000 étudiants étrangers et 600 d'entre eux sont francophones ou francophiles. Avec son projet de réduction des droits de scolarité, l'institution espère doubler, voire tripler ce nombre.

Dans son plan stratégique, l'institution a fait le choix d'intensifier l'internationalisation de ses programmes d'études et d'encourager la francophonie. L'objectif est de porter de 31 % à 40 % le nombre d'étudiants qui font leurs études en français.

D'après un reportage de René Hardy.

Ottawa-Gatineau

Éducation