•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

BlackBerry complète son financement d'un milliard avec Fairfax Financial

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

BlackBerry a complété le financement de 1 milliard de dollars américains qui avait été annoncé lorsque Fairfax Financial avait renoncé à acheter le fabricant de téléphones intelligents, plus tôt en novembre.

Selon les documents présentés aux autorités réglementaires, plus de la moitié de l'argent provient de deux investisseurs institutionnels, soit 300 millions de Canso Investment Counsel et 250 millions de Fairfax Financial, le principal actionnaire de BlackBerry. Fairfax et les autres investisseurs ont 30 autres jours pour acheter une autre tranche de 250 millions $ US en billets porteurs d'intérêts s'ils le désirent.

La compagnie de téléphones intelligents avait annoncé au début du mois qu'elle ne cherchait plus d'acheteurs et qu'elle demeurait une société indépendante cotée en bourse, reconnaissant ainsi implicitement que Fairfax Financial n'avait pas réussi à mettre la main sur le financement nécessaire afin de déposer une offre d'achat officielle de 4,7 milliards de dollars.

Les dirigeants de BlackBerry avaient passé les dernières semaines à écumer le marché pour trouver de potentiels acheteurs.

L'action de BlackBerry a clôturé mercredi à 6,80 $ à la Bourse de Toronto et à 6,52 $ US sur le Nasdaq. Elle valait 7,77 $ US le 1er novembre, lorsque Fairfax a fait sa proposition de financement.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !