•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ciment McInnis défend son étude

Port-Daniel-Gascons

Port-Daniel-Gascons

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le PDG de Ciment McInnis Christian Gagnon soutient que l'étude sur les impacts environnementaux du projet de cimenterie de Port-Daniel-Gascons, déposée la semaine dernière, est plus complète qu'un rapport du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement.

Justement parce qu'il n'y a pas eu d'audiences publiques, les gens du ministère de l'Environnement ont poussé leur examen plus loin, soutient Christian Gagnon.

M. Gagnon ne juge pas nécessaire de rendre publique les échanges entre le ministère de l'Environnement et Ciment McInnis comme le demandent les groupes Environnement-Vert plus et Éco-Vigilance de la Baie-des-Chaleurs. Le document et notamment l'annexe O résument très bien les engagements pris par Ciment McInnis, dans ce projet, soutient Christian Gagnon. 

Ciment McInnis qui souhaite construire une cimenterie dans la baie de Port-Daniel-Gascons a déposé une mise à jour de l'étude d'impacts environnementaux au printemps dernier. Le promoteur a par la suite répondu à 300 questions en provenance du ministère de l'Environnement et du secrétariat des Micmacs.

Ébauche du projet de cimenterie de Port-DanielAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ébauche du projet de cimenterie de Port-Daniel

Le projet, rappelle Christian Gagnon, sera conforme aux normes américaines prévues au National Emission Standards for Hazardous Air Polluants (NESHAP) pour 2015.

Ces normes constituent, selon le PDG de Ciment McInnis, les plus hauts standards environnementaux dans le domaine, notamment en ce qui a trait aux rejets de mercure. Selon Santé Canada, la combustion de produits fossiles comme le charbon ou le pétrole brut représentait, en 2010, 46 % des émissions mondiales de mercure. M. Gagnon ajoute que les nouvelles normes contrôlent tout autant l'intensité que l'accumulation des émissions.

Le PDG de Ciment McInnis indique que l'entreprise s'affaire maintenant à compléter le montage financier du projet de 800 millions de dollars. Une demande de garantie de prêt de 350 millions a été déposée au gouvernement du Québec. M. Gagnon confirme que les discussions sont toujours en cours.

Ciment McInnis, une société privée qui appartient majoritairement à Beaudier inc. de la famille Beaudoin-Bombardier, souhaite produire plus de 2 millions de tonnes de ciment de type Portland à Port-Daniel-Gascons. La production prévue pour 2016 serait essentiellement destinée au marché de la côte est américaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec