•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada se souvient

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La cérémonie du jour du Souvenir, à Ottawa

La cérémonie du jour du Souvenir, à Ottawa

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs cérémonies ont eu lieu lundi dans plusieurs villes du Canada en hommage aux militaires qui ont servi depuis la Première Guerre mondiale.

À Ottawa, c'est sous la neige que s'est déroulée la cérémonie du jour du Souvenir à la mémoire des Canadiens morts à la guerre et des anciens combattants.

Une foule nombreuse s'était massée tôt, lundi matin, dans les rues de la capitale fédérale pour assister aux célébrations qui ont eu lieu à la place de la Confédération, devant le Monument commémoratif de guerre du Canada.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, et le gouverneur général du Canada, David Johnston, ont pris part à la cérémonie.

Stephen Harper a aussi participé à une cérémonie à Morrisburg, en Ontario, qui commémorait une bataille de la guerre de 1812 entre le Canada et les États-Unis.

Des célébrations semblables étaient aussi tenues dans des dizaines de villes du Canada et ailleurs dans le monde en cette journée du 11 novembre.

Le jour du Souvenir est célébré partout dans le monde le 11 novembre de chaque année pour souligner la signature de l'Armistice de 1918 qui a mis fin à la Première Guerre mondiale. Depuis, une minute de recueillement est observée chaque année à la 11e heure du 11e jour du 11e mois.

Au fil des ans, l'Armistice est devenu une célébration plus générale à la mémoire des soldats morts à la guerre et de ceux qui ont combattu pour leur pays. Cette année, on soulignait notamment le 60e anniversaire de la fin de la guerre de Corée, au cours de laquelle 516 Canadiens ont perdu la vie.

Le jour du Souvenir est férié dans la plupart des provinces canadiennes, mais pas au Québec. Néanmoins, partout au pays, plusieurs services du gouvernement fédéral et de juridiction fédérale, dont les banques et les bureaux de poste, étaient fermés pour la journée.

De son côté, la première ministre du Québec, Pauline Marois, a pris part à une cérémonie du jour du Souvenir dans la Vieille Capitale, à l'entrée du parc des Champs-de-Bataille. Absente en matinée, Mme Marois s'est présentée en après-midi avec plusieurs députés. Le jour du Souvenir revêtait cette année une importance particulière pour le Royal 22e Régiment, qui célèbre son 100e anniversaire.

Une cérémonie organisée par la Société Saint-Jean-Baptiste a eu lieu au cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal pour rendre hommage aux Québécois ayant participé aux grands conflits mondiaux et à des missions de paix. Plusieurs personnalités politiques étaient présentes, dont la ministre Diane De Courcy, le chef bloquiste Daniel Paillé et le député libéral Pierre Arcand.

Et pendant que plusieurs Canadiens soulignaient le jour du Souvenir, d'autres citoyens en ont profité pour lancer un message de paix. Le collectif Échec à la guerre a organisé une action symbolique à Montréal à la mémoire des victimes de la guerre, y compris les civils. En portant un coquelicot blanc, et non rouge, les organisateurs voulaient surtout montrer leur volonté d'en finir avec la guerre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !