•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

North Vancouver : randonneur poignardé sur la piste BCMC de la montagne Grouse 

La piste BCMC de la montagne Grouse à North Vancouver.

La piste BCMC de la montagne Grouse à North Vancouver.

Photo : Mick Range/clubtread.com

Radio-Canada

Un randonneur de 53 ans a été poignardé, apparemment sans provocation, sur une piste très fréquentée de la montagne Grouse à North Vancouver, mardi.

Le blessé a expliqué qu'il grimpait la piste B.C. Mountaineering Club (BCMC), qui longe, à l'est, la piste très connue Grouse Grind, quand il a été poignardé par un homme qui descendait.

L'incident a eu lieu vers 16 h mardi.

Les deux pistes ont été fermées au cours de la nuit pour permettre aux agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de North Vancouver de passer le secteur au peigne fin à l'aide de chiens pisteurs, à la recherche d'autres victimes et d'indices.

Les deux pistes pourraient être fermées une partie de la journée de mercredi pour permettre aux policiers de poursuivre leur travail d'enquête.

Une voiture de la GRC de North Vancouver à l'entrée de la piste BCMC sur la montagne Grouse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les agents de la GRC ont fouillé la piste BCMC de la montagne Grouse au cours de la soirée mardi à la recherche victimes et d'indices.

Photo : Radio-Canada

Une attaque non provoquée

L'attaque a eu lieu quand les deux hommes se sont croisés à mi-chemin sur la piste BCMC. Elle n'aurait pas été provoquée, selon le caporal Richard De Jong, de la GRC.

Le suspect s'est enfui et le randonneur blessé a péniblement entrepris de redescendre la piste.

Il a rencontré d'autres randonneurs en chemin, qui ont appelé les services d'urgence.

L'homme blessé a été soigné sur place puis transporté à l'Hôpital Lions Gate de North Vancouver.

Le randonneur a été gravement blessé à l'abdomen, mais sa vie n'est pas en danger.

La GRC de North Vancouver tente d'établir un portrait-robot de l'agresseur.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Société