•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs centaines de mises à pied chez Alstom

Les bureaux français d'Alstom, à Levallois-Perret, près de Paris

Les bureaux français d'Alstom, à Levallois-Perret, près de Paris

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Jacques Brinon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alstom prévoit d'autres suppressions de postes en plus des 1300 annoncées ce mercredi, qui seront également incluses dans son plan d'économies à l'horizon 2016, a déclaré le directeur financier du groupe spécialisé en transport et en électricité, en marge d'une conférence de presse.

Prié de dire s'il fallait s'attendre à des réductions d'effectifs supplémentaires, le directeur financier Nicolas Tissot a répondu : « Il y aura d'autres étapes, ça sera des éléments qui contribueront à la réalisation de l'objectif qu'on a indiqué aujourd'hui. »

Alstom prévoit que ses économies de coûts annuelles devraient progressivement atteindre 1,5 milliard d'euros (2,1 milliards de dollars canadiens) à l'horizon d'avril 2016.

Le groupe a l'intention de réaliser « le plus tôt possible » les 1300 suppressions de postes annoncées mercredi, qui ne toucheront pas seulement l'Europe, a précisé Nicolas Tissot. « Il n'y a pas de vache sacrée française, on est dans une phase où il est indispensable [...] de faire ce qui est nécessaire », a-t-il dit.

La France représente environ 20 % des effectifs mondiaux d'Alstom. Au Canada, Alstom compte près de 2000 employés.

Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !