•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pension : les fonctionnaires du N.-B. ont manifesté à Fredericton

Les précisions de Marc Poirier
Radio-Canada

Des centaines d'employés et de retraités ont manifesté, mercredi à Fredericton, contre la réforme du régime de pension du secteur public du Nouveau-Brunswick.

Selon les policiers, environ 2000 personnes se trouvaient devant l'Assemblée législative.

Les manifestants ont exprimé leur inquiétude au sujet du projet du gouvernement de mettre en place un régime de retraite à risques partagés. Ils demandent au gouvernement de revenir sur cette réforme.

Les manifestants craignent une diminution ou une stagnation de leurs prestations de retraite, avec un régime à risques partagés. 

L'activité a réunit notamment des membres du groupe Pension coalition Nouveau-Brunswick, de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada et d'autres retraités et travailleurs.

« L'approche du Nouveau-Brunswick en ce qui concerne les changements aux pensions est la plus draconienne de toutes les provinces. Le seul moyen pour le gouvernement de corriger cette situation est de s'asseoir avec les retraités, les employés actifs et les syndicats », explique Clifford Kennedy, porte-parole du groupe « Pension Coalition Nouveau-Brunswick ».

Le gouvernement compte adopter bientôt une loi pour modifier le régime de pension de ses employés. Il a déjà expliqué qu'il ne peut plus injecter des centaines de millions de dollars pour remettre à flot le régime de pension actuel comme il l'a fait au cours des 20 dernières années.

L'opposition se range du côté des retraités

Selon le chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, il existe de meilleures façons de faire pour venir en aide aux retraités.

Le ministre des Finances, Blaine Higgs, a rencontré les manifestants. Il a expliqué qu'il n'est pas question de modifier le projet de réforme. Selon lui, ce projet garantira que les pensions ne vont pas diminuer. M. Higgs juge que la réforme est très sécuritaire pour les retraités.

Politique provinciale

Économie