•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois-Pistoles : un quatrième mandat pour Jean-Pierre Rioux 

Hôtel de Ville de Trois-Pistoles

Hôtel de Ville de Trois-Pistoles

Radio-Canada

Les électeurs ont opté pour la continuité à Trois-Pistoles : ils ont élu pour une quatrième fois Jean-Pierre Rioux, qui est en poste depuis 2002 et conseiller municipal depuis 1982.

Il faisait face à deux adversaires : Armand Malenfant, 79 ans, et Pierre-André Michaud, qui habite Trois-Pistoles depuis 20 ans.

Résultats par candidat :

  • Jean-Pierre Rioux: 88,85 %
  • Armand Malenfant:6,69 %
  • Pierre-André Michaud: 4,46 %

Durant la campagne électorale, les candidats ont notamment discuté des enjeux concernant le tourisme, l'un des moteurs économiques de la ville. Pierre-André Michaud a d'ailleurs décidé de briguer les suffrages, parce que, selon lui, le maire Jean-Pierre Rioux a mis de côté le dossier de la construction hôtelière. Il a indiqué vouloir offrir plus de services aux touristes de passage dans la région.

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux

Pour sa part, Jean-Pierre Rioux a souligné que le prolongement de l'autoroute 20 jusqu'à Trois-Pistoles sera stratégique pour sa ville. Il a fait valoir que bien des années risquent de s'écouler avant de voir un pont enjamber la rivière Trois-Pistoles. Il croit que des emplois seront créés avec la construction d'une aire de services pour les passants et d'un hôtel d'une cinquantaine de chambres dans la ville.

En 2009, Jean-Pierre Rioux avait remporté les élections avec 54,8 % des voix face à son adversaire Benoît Rheault.

Est du Québec

Élections municipales