•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cancer du thorax : fin des chirurgies à Windsor

Une chirurgie

Une chirurgie (archives)

Photo : iStock / 1001nights

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Action Cancer Ontario menace de suspendre le paiement pour toutes les chirurgies du cancer à Windsor, si l'hôpital régional continue d'opérer des cancers du thorax. L'organisme provincial veut déplacer ce type de chirurgies à London, alors que les les patients et chirurgiens cherchent à convaincre le gouvernement de l'importance de garder ce programme dans la région.

Action Cancer Ontario veut regrouper ses programmes de chirurgie thoracique en un plus petit nombre de centres spécialisés. C'est pourquoi il demande à l'Hôpital régional de Windsor de transférer ce type de chirurgies à London.

Une décision dénoncée par le seul chirurgien thoracique à temps plein de l'hôpital, Michael Coughlin. « Ce sera difficile de devoir faire 200 kilomètres pour chaque consultation avec un chirurgien à London », déclare-t-il.

Dans une lettre adressée à l'Hôpital régional de Windsor, le PDG d'Action Cancer Ontario écrit que si un plan de transfert n'est pas présenté d'ici le 1er décembre prochain, l'organisme cessera de financer toutes les chirurgies du cancer à l'hôpital.

Pour Kate Warner, qui s'est fait opérer à Windsor pour un cancer du sein, cette décision de l'organisme pénalise injustement les patients. « C'est beaucoup plus intimidant de se faire soigner dans une autre communauté », raconte-t-elle.

Le député néo-démocrate d'Essex, Taras Natyshak, a soulevé l'enjeu lors de la période de questions à Queen's Park, jeudi.

Toutefois, la ministre de la Santé, Deb Matthews, lui a répondu que selon les nouvelles normes, l'Hôpital régional de Windsor doit réaliser 150 chirurgies thoraciques par année s'il veut conserver ce programme.

En moyenne, l'hôpital en fait seulement une cinquantaine.

D'après un reportage d'Andréanne Baribeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario