•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Occupation des bureaux d'Équipe Coderre et de Coalition Montréal dans Saint-Henri

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des citoyens occupent les bureaux d'Équipe Coderre dans l'arrondissement du Sud-Ouest.

Des citoyens occupent les bureaux d'Équipe Coderre dans l'arrondissement du Sud-Ouest.

Photo : François Cormier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quelques dizaines de citoyens du quartier Saint-Henri ont occupé mercredi les bureaux d'Équipe Coderre et de Coalition Montréal, dans l'arrondissement du Sud-Ouest, pour protester contre un projet de condominiums.

Les manifestants réclament que la mairie de l'arrondissement n'adopte pas de moratoire sur le changement de zonage du site de la Canada Malting.

Ces citoyens tentent de bloquer un projet de construction de 600 unités de condos sur les terrains de l'usine désaffectée de la Canada Malting.

« On souhaite que les candidats, dont ici l'Équipe Denis Coderre, s'engagent pour un moratoire quant au développement du site de la Canada Malting. On s'oppose à un projet de condos. On veut s'assurer qu'on gèle tout développement résidentiel à court terme », déclare Patricia Vianney, organisatrice communautaire, comité de logement POPIR (Projet d'organisation populaire, d'information et de regroupement).

Patricia Vianney, organisatrice communautaire, comité de logement POPIRAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patricia Vianney, organisatrice communautaire, comité de logement POPIR (Projet d’organisation populaire, d’information et de regroupement)

Photo : Radio-Canada

Selon un communiqué publié par un groupe de citoyens du secteur, la construction de centaines de condos dans un quartier où plus de 50 % de la population est considérée à faible revenu met de la pression sur les locataires.

L’embourgeoisement du quartier Saint-Henri se fait au détriment des anciens résidants du quartier, selon eux.

« Avec ce projet, on achève la transformation de Saint-Henri d'un quartier ouvrier et locataire à un quartier résidentiel de propriétaires. Les tensions sont déjà palpables entre les anciens et les nouveaux résidents », explique dans le communiqué Daniel Guilbert, résident de St-Henri depuis 18 ans.

À ce jour, plus de 1500 citoyens ont signé une pétition qui s'oppose au projet de condos sur les terrains de la Canada Malting. Les opposants au projet réclament plutôt que ces terrains servent en priorité au développement du quartier et aux résidents à faibles revenus.

« Le développement d'un quartier ne passe certainement pas par le développement de condos. Saint-Henri a besoin de jobs, de logements sociaux, d'épiceries », explique Valérie Simard du POPIR-Comité Logement.

« Ceux et celles qui habitent le quartier depuis des années, qui y ont travaillé, qui l'animent doivent pouvoir y rester. », conclut Mme Simard.

Benoit Dorais, maire sortant de l'arrondissement Sud-Ouest, Coalition Montréal - Marcel CôtéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Benoit Dorais, maire sortant de l'arrondissement Sud-Ouest, Coalition Montréal - Marcel Côté

Photo : Radio-Canada

Le maire sortant de l'arrondissement Sud-Ouest, Coalition Montréal - Marcel Côté, Benoît Dorais,  avoue que la situation n'est pas facile.

La Canada Malting, tous les maires de Montréal se sont cogné le nez sur le développement de la Canada Malting parce que c'est un défi insurmontable. Maintenant, ça doit faire en sorte d'être un développement immobilier privé, mis on doit s'assurer qu'il s'insère bien dans la communauté », dit-il.

Cela dit, des consultations publiques devraient avoir lieu d'ici un an .

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !