ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sears ferme cinq grands magasins

Le magasin Sears du Centre Eaton de Toronto fermera ses portes d'ici le 28 février 2014.
Le magasin Sears du Centre Eaton de Toronto fermera ses portes d'ici le 28 février 2014. Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn

Sears Canada se retire de cinq de ses plus gros magasins au pays, dont celui du Centre Eaton à Toronto, pour se concentrer sur de plus petits marchés dans le but de redresser la barre de ses finances.

La chaîne, dont les revenus ont chuté de 30 % en dix ans, a annoncé, mardi, qu'elle vendait les baux de cinq magasins supplémentaires. Quatre des succursales concernées sont situées en Ontario et la cinquième, à Richmond en Colombie-Britannique. Ces magasins étaient ouverts depuis 13 ans à 28 ans.

La transaction attire particulièrement l'attention, parce que le magasin du Centre Eaton est l'un des plus visibles de l'entreprise, étant situé dans un centre touristique.

Les espaces sont revendus à Cadillac Fairview et, dans le cas de Richmond, également à son partenaire Ivanhoé Cambridge, filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

La transaction se chiffre à 400 millions de dollars et touchera environ 965 employés. Sears Canada affirme qu'ils pourront postuler pour d'autres emplois disponibles au sein de l'entreprise.

Magasins qui fermeront :

  • Toronto Eaton Centre (fermeture en février 2014)
  • Sherway Gardens (fermeture en février 2014)
  • Markville (fermeture en février 2015)
  • Masonville Place (fermeture en février 2014)
  • Richmond Centre (fermeture en février 2015)

Concurrence américaine

Il s'agit de la plus grande vente de baux depuis que le détaillant a commencé plus tôt cette année à réduire ses actifs et à supprimer des dizaines de postes dans un effort de restructuration.

Sears fait valoir dans un communiqué, qu'à la suite de cette transaction, la compagnie aura 111 grands magasins au pays, « ce qui demeure une présence significative à l'échelle du Canada, particulièrement dans les marchés suburbains et moyens où Sears joue un rôle important ».

Libérer la valeur des actifs est l'un des trois leviers que nous comptions utiliser en vue de créer une valeur totale pour la Société.

Doug Campbell, PDG de Sears Canada

Pour sa part, le professeur de gestion Jean-Charles Cachon de l'Université Laurentienne de Sudbury remarque que la concurrence est plus féroce depuis que les grandes chaînes américaines s'intéressent au marché canadien.

Les prix sont plus élevés, le niveau de vie est plus élevé au Canada. Les marges sont plus importantes pour eux [chaînes américaines] et ils essaient de profiter aussi de la force du dollar canadien.

Jean-Charles Cachon, professeur à l'Université Laurentienne

Des marques comme Macy's, Blomingdale et Nordstrom sont perçues comme des chaînes qui pourraient bientôt ouvrir leurs portes dans les locaux de Sears.

Sears Canada conservera son siège social situé aux quatre derniers étages du Centre Eaton à Toronto.

Les revenus de Sears Canada sont à la baisse depuis 10 ans :

Avec les informations de La Presse canadienne

Consommation

Économie