•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La petite séduction de Platini

Michel Platini en Ukraine
Michel Platini au stade de Lviv en Ukraine Photo: AFP / YURIY DYACHYSHYN
Radio-Canada

Pressenti pour succéder à Sepp Blatter à la présidence de la Fédération internationale de football association (FIFA), le Français Michel Platini souhaite faire la part plus belle aux continents moins bien représentés au Mondial, mais pas au détriment des Européens.

Platini, ancienne grande vedette de la sélection française et actuel président de l'UEFA (chapitre européen de la FIFA), répondait ainsi à la suggestion faite par Blatter vendredi.

Ce dernier estimait que l'Europe devrait avoir moins d'équipes en phase finale de la Coupe du monde de soccer pour faire plus de place à l'Afrique et à l'Asie.

« Je suis d'accord pour qu'il y ait davantage d'équipes d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique du Nord à la Coupe du monde. Alors, pourquoi ne pas passer de 32 à 40 équipes? Cela ferait huit groupes de 5 équipes. Et selon nos études, cela ne rajouterait que trois jours de compétition à la Coupe du monde », a déclaré Platini.

Des 32 équipes admises à la Coupe du monde au Brésil, et compte tenu des matchs de barrage à venir, 13 seront européennes, 5 ou 6 seront d'Amérique du Sud, 5 seront africaines, 4 ou 5 seront asiatiques et 3 ou 4 seront de la CONCACAF.

Soccer

Sports