•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Sénat pourrait modifier les sanctions contre les sénateurs Duffy, Wallin et Brazeau

Pamela Wallin, Patrick Brazeau et Mike Duffy

Pamela Wallin, Patrick Brazeau et Mike Duffy

Photo : PC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le leader du gouvernement au Sénat, Claude Carignan, dit qu'il est ouvert à l'idée d'amender une motion qui, dans sa version actuelle, suspendrait sans salaire durant deux ans les sénateurs Mike Duffy, Pamela Wallin et Patrick Brazeau pour avoir effectué des dépenses jugées inappropriées.

M. Carignan en a fait part lors d'une entrevue à l'émission les Coulisses du pouvoir, diffusée dimanche sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

Ce dernier s'est retrouvé à l'avant-plan du long débat sur les motions de suspension des sénateurs Mike Duffy, Pamela Wallin et Patrick Brazeau. Ils se sont tour à tour défendus cette semaine en écorchant au passage le premier ministre, Stephen Harper, et certains de leurs collègues.

Claude Carignan soutient que les plaidoyers de Pamela Wallin et de Patrick Brazeau étaient louables.

Selon lui, le sénateur Brazeau n'a pas interprété correctement des documents financiers, et a agi de bonne foi. Toujours selon le leader du gouvernement au Sénat, Pamela Wallin a fait un bon et vibrant plaidoyer pour se défendre.

Mais il juge que Mike Duffy a essayé de régler ses comptes ces dernières semaines, plutôt que de répondre aux accusations le visant.

Claude Carignan souhaite qu'un consensus se dégage au Sénat avant d'adopter des sanctions contre les trois sénateurs.

Le sénateur Brazeau a d'ailleurs révélé vendredi que M. Carignan lui avait offert une entente secrète pour alléger sa sanction, ce que nie le leader du gouvernement au Sénat. Il affirme plutôt avoir informé le sénateur des recours qui s'offrent à lui.

« Comme sénateur, il peut aussi proposer des amendements même s'il est visé par la motion. Donc, il aurait pu dire : ''je propose d'être suspendu pendant six mois et je m'excuse auprès des Canadiens pour le tort que j'ai causé'' », soutient-il.

Patrick Brazeau, tout comme Mike Duffy et Pamela Wallin, pourraient être suspendus sans salaire durant deux ans pour avoir effectué des dépenses jugées inappropriées si les motions déposées par Claude Carignan sont adoptées sans amendement. Le caucus conservateur se réunira lundi avant la reprise du débat pour évaluer s'il y a lieu de modifier leur sanction. Le vote pourrait avoir lieu mardi ou mercredi.

Le scandale des dépenses au Sénat

Réforme du Sénat

Par ailleurs, M. Carignan croit qu'il est grand temps de moderniser cette institution vieille de 150 ans et de changer la culture qui y règne.

C'est la mentalité du "tout m'est dû". On ne peut plus fonctionner comme ça en 2013. On dépense l'argent des citoyens. Les citoyens doivent en avoir le maximum pour leur argent et on doit faire en sorte de les respecter.

Une citation de :Claude Carignan, leader du gouvernement au Sénat

Harper appuie la motion du Sénat

Concernant la possibilité de revoir les sanctions qui seraient imposées aux trois sénateurs, le directeur des communications de Stephen Harper, Jason MacDonald, affirme que le premier ministre ne dicte pas les activités du Sénat et qu'il ne peut pas commenter les discussions que les sénateurs pourraient avoir à ce sujet.

Il rappelle toutefois que des sénateurs qui ont réclamé des remboursements pour des dépenses inappropriées ne devraient pas être rémunérés avec l'argent des contribuables. C'est ce pourquoi le gouvernement appuie la motion actuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !