•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’AFO décerne le 1er Prix du Pilier de la Francophonie à Nicole Fortier

Chargement de l’image

Nicole Fortier, la présidente de la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans

Photo : Assemblée de la francophonie de l'Ontario

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) a dévoilé samedi soir lors du Gala Franconnexion, le Symposium sur les langues officielles de l'Ontario, les noms des premiers récipiendaires de ses nouveaux Prix de reconnaissance.

La présidente de la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l'histoire d'Orléans (SFOPHO) et co-fondatrice du Mouvement d'implication francophone d'Orléans (MIFO), Nicole Fortier, a remporté le Prix du Pilier de la Francophonie.

« Nous avons eu des candidatures très intéressantes pour cette première édition et je tiens à féliciter tous les participants »

— Une citation de  Denis Vaillancourt, le président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario

Le Prix de l'Horizon franco-ontarien, qui récompense un projet, une pratique ou une initiative communautaire a été décerné au projet des Monuments de la francophonie d'Ottawa.

Enfin, le résident de Cornwall, Jules Bourdon, a obtenu le Prix Florent-Lalonde, qui reconnaît le travail d'un bénévole au sein de sa communauté.

Les Prix de reconnaissance de l'AFO ont été créés en juin dernier à l'occasion de la fête des Canadiens-français. L'objectif est de souligner la contribution de ceux et celles qui font rayonner la francophonie à travers l'Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario