•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Immigration et religion : ce que Fatima Houda-Pepin disait en 2005 et 2006

Fatima Houda-Pepin, en mai 2005, alors que l'Assemblée nationale du Québec venait d'adopter à l'unanimité la motion présentée par la députée libérale provinciale pour interdire l'insertion de la charia au système légal canadien.

Fatima Houda-Pepin, en mai 2005, alors que l'Assemblée nationale du Québec venait d'adopter à l'unanimité la motion présentée par la députée libérale provinciale pour interdire l'insertion de la charia au système légal canadien.

Photo : JACQUES BOISSINOT

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Radio-Canada.ca rend disponibles trois entrevues accordées en 2005 et 2006 par la députée libérale Fatima Houda-Pepin à Marie-France Bazzo, alors animatrice d'Indicatif présent.

L'idée n'est pas de faire de lien direct avec le débat actuel sur le projet de charte des valeurs du gouvernement du Parti québécois, mais de permettre à ceux qui en ont exprimé le souhait de prendre connaissance des propos que tenait à l'époque la députée de La Pinière au sujet de l'intégration des immigrants et de l'extrémisme religieux.

Fatima Houda-Pepin ne s'est pas encore exprimée sur le projet de Charte des valeurs québécoises. Le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, a fait savoir que la députée attendait que le projet de loi du PQ soit rendu public pour se prononcer.

Dans les entrevues datant de 2005-2006, Mme Houda-Pepin plaidait en faveur de la diversité, « une richesse », et de la nécessité de favoriser l'intégration des immigrants, tant à l'école que sur le marché du travail.

Rappelons qu'en 2005, l'Assemblée nationale du Québec avait adopté à l'unanimité la motion présentée par la députée de La Pinière et qui visait à interdire la charia et les tribunaux islamiques.

Fatima Houda-Pepin, d'origine marocaine, a grandi dans une famille musulmane. Elle a déjà affirmé n'avoir découvert le fondamentalisme qu'à son arrivée au Canada, en 1975.

Entrevue du 15 juin 2006 :

Pour écouter cette entrevue à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Entrevue du 10 juin 2005 :

Pour écouter cette entrevue à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Entrevue du 25 août 2005 :

Pour écouter cette entrevue à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !