•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'union fait la force, disent les représentants des conseils scolaires francophones

Le reportage de Sophie Rousseau

Les représentants des conseils scolaires francophones en milieu minoritaire du Canada sont las du manque de ressources disponibles pour l'éducation en français.

Réunis en congrès à Victoria, en Colombie-Britannique, ces décideurs provenant de 28 conseils scolaires représentant 10 provinces et territoires ont déploré d'être obligés de faire face à des gouvernements provinciaux qui ne comprennent pas les besoins des francophones en milieu minoritaire.

Plusieurs conseils scolaires poursuivent actuellement leur gouvernement provincial ou territorial afin d'obtenir un niveau de ressources et de services équivalent à ceux de la majorité anglophone.

L'ancien président de la Commission scolaire francophone du Yukon, André Bourcier, en a eu assez d'attendre que les gouvernements agissent et a créé la Fondation éduquer en français.

Les dons faits à la Fondation serviront à offrir des bourses et à organiser une campagne nationale de conscientisation des ayants droit; ils permettront aussi et surtout de mettre sur pied un fonds de soutien à la défense de l'article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, qui garantit le droit à l'éducation en français en milieu minoritaire là où le nombre le justifie.

Alberta

Éducation