•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal attire les bateaux de croisière 

Un bateau au port de Montréal

Un bateau au port de Montréal

Photo : Francine Plourde

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Depuis trois ans, le nombre de passagers internationaux a augmenté de 46 %. Ils ont généré des retombées économiques de 14 millions de dollars.

Un texte de Francine Plourde (Nouvelle fenêtre)

Cette semaine seulement par exemple, cinq navires vont jeter l'ancre au Terminal de croisières, dans le Vieux-Port. Ce secteur est en pleine croissance depuis quelques années, affirme Yves Gilson de l'administration portuaire de Montréal

« On atteint pour cette saison-ci environ 53 000 passagers juste pour les croisières internationales auxquelles évidemment il faut ajouter les croisières domestiques, donc grosso modo on a 70 000 passagers ici au port de Montréal », affirme Yves Gilson.

Ces passagers sont une manne pour l'industrie touristique. Ils dépensent en moyenne 172 $ par jour et restent un peu plus longtemps qu'avant.

« On sait qu'à Montréal les passagers restent environ deux nuits, et les dépenses sont assez élevées là, au port de Montréal, donc on veut travailler à améliorer les retombées économiques, mais aussi l'expérience », assure Alexandra Graveline, de Tourisme Montréal.

Depuis deux ans, le comité Croisière Montréal travaille à faire de la métropole une destination prisée. Le Port de Montréal a aussi rafraîchi la gare maritime du quai Alexandra.

« Des travaux qui nous ont permis vraiment de donner un coup de fraîcheur à la gare maritime et d'améliorer l'accueil des croisiéristes », indique M. Gilson.

La croisière la plus populaire part de New York ou Boston, longe la Nouvelle-Angleterre et le fleuve Saint-Laurent pour se terminer à Montréal. La saison favorite reste l'automne même si l'été est de plus en plus achalandé.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !