•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’été : une saison rentable à Whistler

téléphérique Peak to Peak

Le téléphérique Peak to Peak à Whistler.

Photo : Clarisse Baudot

Radio-Canada

La saison estivale est de plus en plus rentable pour l'industrie touristique de la municipalité de Whistler, dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique.

La mairesse, Nancy Wilhelm-Morden, estime que Whistler est dorénavant bien plus qu'une station de ski.

« L'industrie estivale croît de façon exponentielle, et nous n'avons plus vraiment de saisons mortes », dit-elle.

Les mois les plus achalandés

L'été 2013 aurait battu tous les records, dit la vice-présidente des stratégies de marketing à Tourisme Whistler, Louise Walker.

En terme de taux d'occupation, nous avons eu les mois d'été les plus achalandés [de notre histoire], et l'on s'attend au meilleur été jamais enregistré.

Louise Walker, v-p marketing, Tourisme Whistler

Entre juin et août, le taux d'occupation était de 3 % à 15 % plus élevé que l'an dernier. Les chiffres exacts ne sont toutefois pas disponibles puisqu'à Whistler le taux d'occupation des hôtels est une information confidentielle.

Une tendance observée dans les restaurants

Le succès s'observe aussi dans des restaurants, comme Crêpe Montagne.

Le chiffre d'affaires estival de la crêperie a dépassé pour la première fois celui de l'hiver, explique Laurence Gagnon, qui cogère l'établissement.

Juillet et août ont été supérieurs à janvier, février et mars.

Laurence Gagnon, Crêpe Montagne

Elle ajoute que le restaurant embauche maintenant tout autant de personnel l'été que l'hiver, soit une vingtaine d'employés.

Un succès attribué à la programmation culturelle

Laurence Gagnon croit que l'essor de l'industrie touristique est lié à la richesse de la programmation culturelle estivale.

« L'Office du tourisme et la Chambre de commerce ont beaucoup travaillé pour faire connaître Whistler l'été, pour organiser des événements et des concerts gratuits », dit-elle.

Colombie-Britannique et Yukon

Société