•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs québécois mobilisés à Québec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec

Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quelque 120 militants participent cette fin de semaine à Québec au congrès du Parti conservateur du Québec (PCQ). La jeune formation, dirigée par Adrien Pouliot, profite de l'occasion pour fourbir ses armes en prévision d'un éventuel scrutin provincial.

Fondé il y a deux ans, le PCQ est composé de certains ex-adéquistes qui s'opposaient à la fusion de la défunte Action démocratique du Québec (ADQ) avec la Coalition avenir Québec. 

Le chef du PCQ garde bon espoir que sa formation politique pourra aller chercher quelques sièges à l'Assemblée nationale lors des prochaines élections. Adrien Pouliot fait valoir que les idées de son parti trouvent un écho au sein de la population.

« C'est de donner une voix à l'Assemblée nationale aux gens qui, comme nous, pensent qu'on paie trop d'impôts, que nos services d'éducation ne livrent pas la marchandise, que ç'a n'a pas de bon sens d'attendre en moyenne 17 h à l'urgence », dit le chef du PCQ.

« Je pense qu'à Québec et dans la plupart des régions du Québec, il y a un fond bleu de gros bon sens. À Québec, il y a vraiment plus de gens qui pensent que l'État est trop gros, qu'il faut avoir des politiques plus conservatrices », ajoute Adrien Pouliot.

Le chef du PCQ a annoncé samedi qu'il avait l'intention de se présenter dans la circonscription de Montmorency, dans la région de Québec. Le parti entend présenter une vingtaine de candidats dans presque toutes les circonscriptions de la région de Québec et ailleurs en province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !