•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laboratoire de pointe pour écoliers à l'Hôpital St-Boniface

Le laboratoire «BIOLab jeunesse RBC» a été inauguré jeudi, dans les locaux du centre de recherche de l'hôpital St-Boniface.
Le laboratoire «BIOLab jeunesse RBC» a été inauguré jeudi, dans les locaux du centre de recherche de l'hôpital St-Boniface. Photo: Geneviève Murchison

Le Manitoba a désormais un laboratoire scientifique de pointe destiné aux écoliers. Le « BIOLab jeunesse RBC », inauguré jeudi au sein du centre de recherche de l'Hôpital Saint-Boniface, est sensé stimuler l'intérêt pour les sciences au sein du jeune public.

Unique au Canada, ce nouveau laboratoire d'une superficie de 300 mètres carrés offre la possibilité aux élèves des établissements scolaires, à qui il est destiné, de manipuler de véritables instruments de recherche de pointe.

L'inauguration de nouveau laboratoire est l'aboutissement d'un partenariat entre le Centre de recherche de l'hôpital et la Division scolaire Louis-Riel (DSLR) qui remonte à 2005 dans le cadre du programme communautaire It's All about Me. Le but est d'améliorer les connaissances des élèves manitobains dans les domaines des sciences et de la santé.

Invités pour l'inauguration des locaux jeudi, les élèves de 5e l'École St. Germain ont ainsi pu jouer aux scientifiques.

« Avoir une nouvelle génération de jeunes désireux de s'investir dans les sciences et dans les deux langues, c'est un atout pour la communauté », s'est félicité le premier ministre.

Selon l'Organisation de Coopération et de Développement économiques, le Canada est à mi-peloton en matière d'éducation à la science (15e).

« L'idée est de vulgariser et de stimuler l'intérêt pour la biologie ou la génétique par exemple chez les jeunes », explique Christian Michalyk, directeur adjoint de la DSLR.

Pour la Fondation de recherche de l'hôpital St-Boniface, le laboratoire permet aussi d'attirer des investisseurs privés.

« C'est très difficile d'expliquer à nos donateurs ce que nous faisons et ce laboratoire est justement un très bon exemple », estime Chuck Laflèche, le président-directeur général de l'Hôpital de Saint-Boniface.

Le nouveau laboratoire a coûté 900 000 $.

Manitoba

Science