•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compostage fait son entrée au restaurant

Ce restaurant fait du compostage

Ce restaurant fait du compostage

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Rôtisseries St-Hubert ont annoncé mercredi que l'ensemble de ses succursales vont se lancer dans le compostage d'ici 2015. 54 succursales, dont celles de Shawinigan et Trois-Rivières, se sont déjà lancées dans l'aventure.

Le franchisé de la succursale des Rôtisseries St-Hubert sur le boulevard des Forges à Trois-Rivières, Luc Pelletier, explique que tous les aliments qui restent dans les assiettes des clients après leur repas vont au compostage. Même les serviettes de table en papier peuvent être compostées.

Le restaurant ramasse chaque semaine mille kilos de compost.

Nous avons diminué de 80 % la masse de déchets qui s'en vont au site d'enfouissement.

Une citation de :Luc Pelletin, franchisé

Le nouveau programme de la chaîne a demandé certains ajustements de la part du personnel, qui s'est rapidement habitué au nouveau mode de tri.

Le restaurant de Shawinigan et celui du boulevard des Forges ont adopté le compostage depuis déjà deux mois, celui du secteur Cap-de-la-Madeleine devrait s'y mettre dans les prochaines semaines.

Comme il n'y a pas de service de compostage en Mauricie pour le moment, c'est la compagnie Sani-Max qui vient collecter le compost, comme dans toutes les succursales St-Hubert du Québec. Luc Pelletier concède que ce n'est pas le scénario idéal. « On sait que notre compost va à l'extérieur de la ville. Si nous avions un site local, l'empreinte écologique serait moindre. »

Le compostage à la grandeur de la région n'est cependant pas pour demain. La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie dit qu'il n'y a pas de projet concret envisagé avant 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !