•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La charte des valeurs serait « malsaine », selon des experts

Femme voilée à Montréal.

Femme voilée à Montréal.

Radio-Canada

Une vingtaine d'experts s'inquiètent des effets négatifs de la charte des valeurs sur la santé mentale, le bien-être et l'intégration sociale.

Dans une lettre ouverte publiée par The Gazette, des praticiens, des chercheurs et des professeurs de l'Université McGill, de l'Université Concordia et de l'Hôpital général juif expliquent pourquoi la charte serait « malsaine ».

Ils croient que sous « l'apparente neutralité » de la charte se cache plutôt une attaque contre les minorités et contre le concept même de diversité. À leur avis, interdire le port des signes religieux ostentatoires dans le secteur public « va mener à plus de discrimination et d'exclusion ». Ils estiment que la charte va nuire aux efforts pour construire une société inclusive et tolérante et accroître les conflits ethniques tant à la maison qu'ailleurs.

Un projet qui « divise »

Ces spécialistes trouvent que le projet de charte « sème les graines de la division », en proposant une politique qui crée, entre autres, un climat ouvertement hostile aux minorités.

Ils estiment que les auteurs de la charte ont misé sur « la peur de l'autre ». 

Cette manipulation politique de la peur et de la méfiance a déjà eu des effets négatifs sur la sécurité et le bien-être de nombreuses minorités et de la population en général.

Extrait de la lettre ouverte publiée par The Gazette

La diversité, « bonne pour la santé mentale »

La reconnaissance de l'identité culturelle est importante pour la santé mentale et le bien-être des individus et des communautés, analysent ces experts.

Le langage, la religion, l'ethnicité et d'autres aspects de la culture sont des sources de force, de résilience et d'appartenance.

Extrait de la lettre ouverte 

D'après les spécialistes, de nouvelles vagues d'immigration au Québec vont mener à une diversité encore plus grande, qui va changer la nature même de « notre culture et notre communauté ».

Nous devons répondre à ce processus inévitable de changement culturel par le dialogue, plutôt que par la répression politique, en promouvant une vision de pluralisme plutôt que de nationalisme ethnique.

Extrait de la lettre ouverte 
La charte des valeurs, un débat de société

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société