•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Régis Labeaume veut faciliter l'accès à la propriété pour les jeunes familles

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le maire sortant Régis Labeaume

Le maire sortant Régis Labeaume

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après une pause de deux jours pendant le week-end, la campagne électorale a repris lundi matin pour le maire sortant, Régis Labeaume. Ce dernier a annoncé qu'Équipe Labeaume entend mettre sur pied un programme pour faciliter l'accès à la propriété pour les jeunes familles de la classe moyenne.

Le programme serait réservé aux couples de moins de 40 ans avec un enfant ou plus. Il s'adresserait aux jeunes couples dont le revenu familial annuel moyen est d'environ 80 000 $.

Le programme qu'Équipe Labeaume entend mettre sur pied serait financé par la vente de terrains municipaux à des promoteurs pour qu'ils y construisent des résidences de moins de 250 000 $, a expliqué le maire sortant.

À l'aide du profit réalisé sur la vente de ces terrains, la Ville aidera les jeunes familles et financera une partie de la mise de fonds initiale en argent comptant pour l'achat d'une première résidence, a ajouté Régis Labeaume.

La Ville exigera des nouveaux propriétaires le remboursement de la mise de fonds seulement au moment de la vente de la résidence.

Au total, quelque 500 nouvelles habitations seraient construites au cours des cinq prochaines années, a dit Régis Labeaume. 

Les premiers terrains ciblés sont situés dans les arrondissements La Cité-Limoilou, Des Rivières, Beauport et La Haute-Saint-Charles.

Selon le chef d'Équipe Labeaume, le programme rapportera à la Ville de Québec.

« Nous prenons le bénéfice retiré de la vente du terrain pour aider financièrement le jeune couple et nous créons des taxes [...], on se crée des revenus, parce que ces gens-là vont payer des taxes à partir du moment où ils entrent dans leur nouvelle résidence. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !