•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le club d'entrepreneuriat de l'USB vise les jeunes franco-manitobains

Chargement de l’image

La première conférence du club d'entrepreneuriat de l'USB, tenue le 9 octobre 2013 devant une salle comble, a porté sur la culture entrepreneuriale chez les jeunes franco-manitobains.

Photo : Radio-Canada/Anne-Laure Favereaux

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première conférence du nouveau club d'entrepreneuriat de l'Université de Saint-Boniface a fait salle comble mercredi.

La conférence traitait de la culture entrepreneuriale chez les jeunes franco-manitobains. Pour le président du comité exécutif du club, Joël Martine, elle devrait faciliter le réseautage. « Dans les affaires, il faut connaître du monde. Alors, c'est une voie pour que les élèves puissent rencontrer des gens d'affaires de la communauté », a-t-il exposé.

Selon le professeur d'économie Faiçal Zellama, les membres du nouveau club bénéficient de précieux conseils pour se lancer en affaires.

« La devise principale, c'est de développer le leadership des étudiants, développer leur esprit créatif et leur prise d'initiative. On va le faire en partenariat avec des entreprises, des organismes, avec la communauté. Tout ce qu'on ne peut pas donner aux étudiants dans la salle de classe, ils vont l'apprendre [au club] », a-t-il expliqué.

La présidente du World Trade Center de Winnipeg, Mariette Mulaire, a pris la parole. Elle souhaitait valoriser l'activité économique manitobaine et assurer la relève.

« Moi, aujourd'hui, c'était crucial de venir, car ça fait partie de notre histoire d'avoir pris notre place. Et aujourd'hui, on voit l'importance de prendre notre place », a-t-elle insisté.

La prochaine conférence du club se tiendra au mois de mars et aura pour thème l'économie verte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !