•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

N.-B. un partenariat en place pour favoriser l'exportation

Université de Moncton

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Fredericton participe à la mise sur pied d'un partenariat avec le secteur privé et les universités, pour favoriser l'exportation de produits fabriqués au Nouveau-Brunswick

La province remplace le gouvernement fédéral dans un partenariat visant à développer de nouveaux marchés d'exportation pour les entreprises de la province.

Les coûts s'élèvent à environ 10 000 dollars.

Selon le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, la stratégie d'exportation tient compte des secteurs prioritaires.

« Nos fonctionnaires, qui travaillent pour le ministère de développement économique, vont travailler comme mentor et aussi toute nos programmes seront en place pour bénéficier les compagnies » ajoute-t-il.

L'université de Moncton et l'Université du Nouveau-Brunswick sont au cœur de ce partenariat.

« C'est un partenariat entre des entreprises qui veulent exporter et des groupes d'étudiants de l'université qui vont faire un plan marketing, un plan d'exportation. C'est comme je le dis toujours, tout le monde gagne dans ce programme-là » affirme le directeur du Centre de commercialisation internationale de l'Université de Moncton, Egbert McGraw

Le partenariat avec les universités aidera l'entreprise, Fenêtre Nordist de Shippagan, à développer de nouveaux marchés en Amérique du Sud et aux États-Unis.

Au sein du gouvernement, c'est le ministère du Développement économique, sous la charge du ministre Bruce Fitch, qui sera responsable du programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie