•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le boulevard Taschereau, les futurs « Champs-Élysées »?

L'avenue des Champs-Élysées

L'avenue des Champs-Élysées

Photo : AFP / Thomas Coex

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les élus de la Rive-Sud ont de grandes ambitions pour le boulevard Taschereau. Le maire de Brossard veut en faire « le plus grand chantier de requalification urbaine au Québec ». Longueuil est sur la même longueur d'onde et envisage de larges trottoirs, des arbres et même un tramway.

Un reportage de Thomas Gerbet (Nouvelle fenêtre)

Longueuil illustre son « opération revitalisation de Taschereau » avec une photo de Paris et le maire de Brossard, Paul Leduc, n'hésite pas à qualifier l'avenir du boulevard de « Champs-Élysées ». « Un beau boulevard, quelque chose de beau. C'est notre planification actuellement », résume Paul Leduc, qui consulte depuis plusieurs semaines des gens d'affaires, des urbanistes et des citoyens au sujet de ce projet de « redéveloppement ».

Le boulevard Taschereau, qui a fêté ses 80 ans l'an dernier (Nouvelle fenêtre), est souvent cité comme un exemple type de planification dépassée, le symbole de ce qu'il ne faut plus faire comme développement urbain. Dans un document produit juste avant l'été par la Direction de l'aménagement durable et du territoire de Longueuil, il est question d'un « boulevard comme milieu de vie », avec de « larges trottoirs », des « places publiques » et une « emprise conviviale pour les piétons et les cyclistes ».

Comme l'avenue la plus connue de Paris, Taschereau a quatre voies de circulation par direction et plus de 60 000 véhicules l'empruntent chaque jour. Mais la comparaison s'arrête là. Le maire de Brossard aimerait que les abords du boulevard soient rezonés pour faire la place des bâtiments à usage multiple, plus denses et plus hauts, comme c'est le cas sur les Champs-Élysées, avec des commerces au niveau de la rue, des bureaux au premier étage et des logements au-dessus. Paul Leduc aimerait également que les stationnements soient déplacés de l'avant à l'arrière des édifices.

À regarder :

Taschereau, 80 ans sur le boulevard (Nouvelle fenêtre) - un webdocumentaire de Marie-Ève Maheu et Simon Coutu

Un tramway au centre du boulevard Taschereau?

« On veut un beau transport en commun en plein milieu, genre tramway ou Système rapide par bus », explique le maire de Brossard. Le document remis au comité exécutif de Longueuil affiche l'image d'un tramway parisien pour illustrer cette volonté.

L'Agence métropolitaine de transport (AMT) participe aux réflexions sur l'avenir du boulevard Taschereau, route sous juridiction provinciale. L'AMT a mis en place début 2013 le « Comité d'axe Taschereau », chargé d'évaluer et planifier les besoins en transport dans le secteur. À l'hiver 2014, ce comité commencera à déterminer des outils de réalisation et de financement. En attendant, la Ville de Brossard organisera une soirée de consultation publique au mois de décembre. Le maire Paul Leduc, âgé de 76 ans, ne pense pas qu'il circulera sur le « nouveau Taschereau » avant 2030.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !