•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeanne Leblanc : décès d’une francophone influente

Jeanne Leblanc, une pionnière de la Fransaskoisie, est décédée à l'âge de 95 ans.

Jeanne Leblanc, une pionnière de la Fransaskoisie, est décédée à l'âge de 95 ans.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une femme qui s'est battue toute sa vie pour la cause des francophones de la Saskatchewan, Jeanne Leblanc, s'est éteinte à l'âge de 95 ans, samedi, à Tisdale.

Mme Leblanc a fondé la Fédération des femmes canadiennes-françaises du nord de la Saskatchewan et la Fédération des aînés fransaskois.

Elle était également monitrice de voyages d'échange et présidente fondatrice du Groupe des loisirs du Manoir Notre-Dame de Zenon Park.

Mme Leblanc a reçu l'Ordre des francophones d'Amérique en 2008 pour son apport au maintien et à l'épanouissement de la langue française. Elle a également obtenu en 1997 le Prix du Gouverneur général pour l'entraide, pour son « action exemplaire » dans le monde du bénévolat.

« Le développement et le maintien de la langue française demandent des efforts constants de la part de toutes les générations, » avait déclaré Mme Leblanc lors de la cérémonie de remise de l'Ordre des francophones d'Amérique.

« Nous comptons maintenant sur les plus jeunes pour assurer que nos besoins en services de santé, en hébergement et en loisir seront sérieusement pris en considération afin que tous vieillissent dans un milieu sûr et valorisant », avait-elle-ajouté.

Il y aura une séance de prière jeudi à la paroisse Notre-Dame-de-la-Nativité à Zenon Park et les funérailles auront lieu vendredi dans cette même communauté bilingue du nord-est de la Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !