Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée maritime : Richard Bergeron demanderait 1,5 milliard à Québec

Dessin d'artiste de l'Entrée maritime du parti Projet Montréal

Dessin d'artiste de l'Entrée maritime du parti Projet Montréal

Photo : Projet Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour réaliser son mégaprojet d'Entrée maritime à Montréal, le candidat à la mairie, Richard Bergeron, demanderait 1,5 milliard de dollars au gouvernement du Québec.

Un texte de François Cormier (Nouvelle fenêtre)

Situé à l'est du pont Jacques-Cartier, ce quartier permettrait, selon le chef de Projet Montréal, de retenir les familles à Montréal. Richard Bergeron estime que 12 500 Montréalais pourraient y vivre.

Richard Bergeron demanderait à Québec de payer un boulevard urbain qui serait situé au-dessus du faisceau ferroviaire d'assemblage de trains du port de Montréal.

« Techniquement, c'est faisable. Il n'y a pas de problème. J'ai rencontré le Port. Ils ne sont pas parfaitement confortables avec le concept, mais ils admettent que ça fonctionne », dit-il.

Richard Bergeron ferait également passer une ligne de tramway à travers ce quartier et demanderait à Québec d'en assumer les coûts. « Ce serait la colonne vertébrale du quartier », estime Richard Bergeron.

Pour justifier cette demande de financement, Richard Bergeron fait valoir que le projet du quartier Dix30, à Brossard, a été réalisé à la suite de l'annonce du prolongement de l'autoroute 30.

« Un investissement de 2 milliards du gouvernement du Québec, sous la forme d'une autoroute, a confirmé cette localisation d'exception qui est la jonction des deux autoroutes », affirme-t-il.

D'ailleurs, le ministère des Transports du Québec prévoit déjà une enveloppe de 1,5 milliard pour la modernisation de la rue Notre-Dame. Il s'agirait du même montant, dépensé différemment, précise Projet Montréal.

Au total, l'Entrée maritime aurait besoin de 2,5 milliards de dollars en investissements privés.

Élections Grand Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !