•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Protection des routes aux Îles : l’enrochement donne des résultats mitigés

Travaux pour protéger les berges
Travaux pour protéger les berges
Radio-Canada

Le Comité de la Zone d'intervention prioritaire (ZIP) des Îles-de-la-Madeleine constate que la méthode utilisée pour protéger les routes, qui consiste à empiler de grosses roches au pied des dunes, donne des résultats mitigés.

Selon le directeur du Comité ZIP, Yves Martinet, l'enrochement ne fonctionne pas toujours. « C'est prouvé que dans certains cas spécifiques, ça peut être très efficace, mais la plupart du temps, c'est mal adapté et les effets ressentis à moyen et long terme sont souvent plus dommageables », souligne-t-il.

Protection des berges aux ÎlesProtection des berges aux Îles

Le Comité ZIP est donc à la recherche de méthodes de rechange, douces, peu coûteuses, mais plus efficaces. L'an dernier, il a ciblé trois endroits : la Martinique, le Gros-Cap et la Dune du Sud, où l'on a recyclé de vieux casiers à homard en les installant dans la dune.

« On a enlevé le métal, les clous, le caoutchouc de ces casiers-là et avec le Club VTT [véhicules tout-terrain], on a colmaté une brèche de ce secteur-là », explique M. Martinet.

À d'autres endroits, le Comité a installé des tas de branches d'arbres comme des saules attachés avec des cordes biodégradables dans la dune. Selon M. Martinet, cette méthode fonctionne au-delà des attentes. « Pour le moment, on remarque une quantité de sable qui s'accumule, et la dune tend à reprendre sa forme. »

Ce projet, dont le but est de tester de nouvelles méthodes d'intervention visant à arrêter l'érosion côtière dans l'archipel, a débuté il y a deux ans et prendra fin l'été prochain. Le Comité ZIP espère alors confirmer une alternative aux murets de béton dans la dune.

Est du Québec

Société