•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Sebastian Vettel en pole en Corée

Sebastian Vettel en pole en Corée

Photo : AFP / NICOLAS ASFOURI

Radio-Canada

Sebastian Vettel partira en pole position dimanche du Grand Prix de Corée. Il sait qu'il devra se méfier du Britannique Lewis Hamilton.

Avec son chrono de 1 min 37 s 202/1000, Vettel n'a battu Hamilton que de deux dixièmes de seconde, mais cela a suffi pour lui assurer un petit avantage dimanche au départ d'une course qui devrait être épargnée par la pluie, selon les dernières prévisions de la météo locale.

« C'était serré et c'est une bonne surprise, car je m'attendais à ce que les Mercedes-Benz soient très fortes », a dit Vettel.

Un seul tour chronométré en pneus super tendres a suffi à l'Allemand pour obtenir la 42e pole position de sa carrière en F1, et la sixième cette saison, soit une de plus que Hamilton (1:37,420).

« On a fait ce qu'on a pu, et je pense que j'ai tiré le maximum de la voiture et je suis heureux d'être là, heureux que la voiture soit aussi compétitive, a commenté Hamilton. Je vais juste attaquer le plus possible pour dépasser Sebastian (Vettel) et me mettre dans la meilleure position possible pour me bagarrer. Il me semble que notre rythme, en conditions de course, est plutôt bon, surtout pour les longs relais (en pneus durs).

« L'expérience montre que c'est très difficile de dépasser ici, mais je vais quand même essayer. J'ai une revanche à prendre, après ce qu'il m'a fait il y a quelques années quand j'étais en pole », a révélé Hamilton dans le paddock. 

C'était en 2011. Après un départ réussi, Hamilton avait perdu le commandement dès le quatrième virage du Grand Prix. Vettel l'avait emporté devant le Britannique.  

Le Français Romain Grosjean (Lotus) a fait la bonne opération du jour en obtenant le 4e chrono de ces qualifications (1:37,531). Il partira sur la deuxième ligne, alors que l'autre pilote Red Bull, Mark Webber, auteur du 3e chrono, sera pénalisé de 10 places sur la grille pour son tour de taxi dans la Ferrari de Fernando Alonso après l'arrivée du Grand Prix de Singapour.

« Les règles sont les règles, et ça me permet de partir du côté propre de la piste », a noté Grosjean.

C'est aussi la troisième pole d'affilée de Vettel en 2013, après celles acquises à Monza et à Singapour, deux courses où il a ensuite mené de bout en bout pour creuser l'écart en tête du championnat des pilotes.

Il a 60 points d'avance sur Fernando Alonso (Ferrari), qui a fait le 6e temps de la séance.

On surveillait du coin de l'oeil Kimi Raikkonen, auteur d'une sortie de piste spectaculaire en essais libres, et en délicatesse avec son dos. 

Dans la version longue du châssis, il a roulé dans l'ombre de son coéquipier. En qualification, il a fait le 10e temps, après avoir bloqué les roues aux virages 10 et 12 dans son seul tour lancé, en Q3.  

« J'ai fait une erreur, et je savais que mon tour était fichu, a admis le Finlandais. Ça arrive parfois. Je pense qu'en course, la Lotus sera plus à l'aise qu'à Singapour, où j'ai dû me battre avec l'avant de la voiture. »

Le Français Jules Bianchi a été pénalisé de trois places pour avoir, selon la direction de course, gêné un concurrent en Q1. Il a reçu une sanction de trois places sur la grille, ce qui est curieux, car Banchi a fait le 21e et avant-dernier temps. Bien sûr, il ne reculera pas à la 24e place, mais simplement à la dernière, soit la 22e.

Grille de départ du Grand Prix de Corée :

1re ligne :
Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz)
2e ligne :
Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)
Nico Rosberg (GER/Mercedes-Benz)
3e ligne :
Fernando Alonso (ESP/Ferrari)
Felipe Massa (BRA/Ferrari)
4e ligne :
Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari)
Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari)
5e ligne :
Kimi Raikkonen (FIN/Lotus-Renault)
Sergio Pérez (MEX/McLaren-Mercedes-Benz)
6e ligne :
Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes-Benz)
Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari)
7e ligne :
Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)
Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes-Benz)
8e ligne :
Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes-Benz)
Jean-Éric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari)
9e ligne :
Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault)
Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault)
10e ligne :
Charles Pic (FRA/Caterham-Renault)
Giedo van der Garde (NED/Caterham-Renault)
11e ligne :
Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth)
Jules Bianchi (FRA/Marussia-Cosworth)

Course automobile

Sports