•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Moulin Rouge de Causapscal forcé de changer de nom

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les propriétaires du salon de coiffure Le Moulin rouge de Causapscal ont eu une bien mauvaise surprise récemment. Elles ont reçu une mise en demeure d'un cabinet d'avocats de New York, qui représente le célèbre cabaret parisien du Moulin rouge, qui exige que leur commerce change de nom, sous peine de poursuite.

Dans la lettre missive expédiée par le cabinet Deborah Nilson and Associates, il est expliqué que le nom Moulin Rouge est une marque de commerce. Les propriétaires du cabaret mondialement connu refusent qu'une autre entreprise exploite la renommée de l'établissement.

Pour les propriétaires du salon de coiffure de Causapscal, la surprise est grande et l'incompréhension, totale, d'autant plus que leur commerce figure au registre des entreprises du Québec depuis 11 ans.

« On n'était au courant de rien, dit la copropriétaire Priscilla Turcotte. Nous, on s'enregistrait et on pensait que le Registraire des entreprises du Québec cherchait pour nous afin de voir si on était légales, premièrement. Il paraît qu'il faut faire nos recherches nous-mêmes. »

Une porte-parole du Registraire des entreprises du Québec explique que tout ce qui concerne la propriété intellectuelle, le droit d'auteur et la marque de commerce est de compétence fédérale. Elle soutient que, par conséquent, le Registraire n'a aucune responsabilité ou pouvoir dans ce domaine.

De son côté, l'autre propriétaire, Karoleen Couture croit que la procédure entamée par le cabaret français ne lui laisse guère le choix..

« Il faudrait que je paie des frais d'avocat. C'est sûr que je pourrais gagner parce qu'il y a des gens qui m'ont dit que si je prouve que je ne leur nuis pas, j'ai le droit. Mais est-ce que je vais m'embarquer là-dedans? »

Les deux femmes ont jusqu'au 14 avril pour changer le nom de leur salon de coiffure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

En cours de chargement...