•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Francis Potié nommé nouveau directeur général de l’ACF

L'ancien directeur de l'Association de la presse francophone, Francis Potié, est nommé directeur général de l'ACF.

L'ancien directeur de l'Association de la presse francophone, Francis Potié, est nommé directeur général de l'ACF.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) a nommé son nouveau directeur général. Francis Potié remplace Denis Simard, dont le mandat à la tête de l'organisme a pris fin en juin dernier.

M. Potié est titulaire d'un baccalauréat en sciences politiques et compte plus de 20 années d'expérience dans le réseau associatif francophone, dont environ 10 en Saskatchewan, souligne l'ACF dans un communiqué.

L'homme originaire de Zenon Park s'était établi avec sa famille à Gatineau, au Québec, en 2000, afin de diriger l'Association de la presse francophone. Il a assumé cette direction jusqu'en mai dernier.

En entrevue mercredi, M. Potié a dit vouloir relever un nouveau défi en revenant en Saskatchewan. « L'ACF, c'est une grosse charge de travail, mais c'est des dossiers importants et intéressants et c'est une province et une communauté qui m'attirent ». 

Il a ajouté qu'il s'agissait pour lui et sa famille d'une occasion unique de revenir dans la province.

« On en avait envie. L'occasion se présentait de retourner en Saskatchewan. Notre parenté, nos amis de jeunesse sont là, alors c'est une occasion sur laquelle on a décidé de sauter », a-t-il précisé.

Francis Potié entrera en fonction le 7 novembre prochain, juste avant le Rendez-vous fransaskois.

La nomination fait des heureux

L'annonce du nouveau directeur général a été très bien reçue, surtout par les employés de l'ACF qui ont déjà travaillé avec Francis Potié, selon la présidente de l'ACF, Françoise Sigur-Cloutier.

« Francis possède à la fois les compétences, l'expérience, les connaissances, le savoir-être et le savoir-faire dont on a besoin pour un directeur général de l'ACF en 2013. »

— Une citation de  Françoise Sigur-Cloutier

Pour sa part, le directeur général de la Fédération des francophones de Saskatoon, Eric Lefol, s'est dit heureux de l'arrivée d'un Fransaskois à la direction de l'ACF.

« Je suis content de voir quelqu'un qui connaît les enjeux de la province occuper ce poste. C'est quelque chose qu'on était impatients de voir », a souligné M. Lefol.

Le directeur général du Conseil de la coopération de la Saskatchewan, qui a déjà travaillé avec Francis Potié, croit que ce dernier possède les qualités essentielles recherchées pour son nouveau poste.

« Francis était une personne qui aimait bien les débats. Il a étudié en sciences politiques, donc ça faisait partie de sa formation. En termes de débat et de dialogues, c'était une de ses forces qui ressortait. Il n'avait pas peur d'avoir des discussions autour de sujets qui pouvaient être difficiles », a affirmé Robert Therrien.

Le directeur général de l'Association de la jeunesse fransaskoise, Julien Gaudet, se réjouit de l'arrivée de M. Potié. Selon lui, la collaboration entre son association et l'ACF se poursuivra.

Le contrat de travail de l'ancien directeur général Denis Simard, qui occupait le poste depuis le 1er mai 2011, venait à échéance le 31 mars 2013, mais il avait été prolongé jusqu'à la fin de juin. Denis Simard avait alors indiqué qu'il s'attendait à une autre prolongation.

Selon la présidente de l'ACF, Françoise Sigur-Cloutier, M. Simard a quitté ce poste de son plein gré, alors que l'ancien directeur général affirmait que l'ACF avait plutôt mis fin à son contrat.

Mme Sigur-Cloutier avait expliqué qu'un contrat de prolongation lui avait été envoyé deux semaines auparavant, mais qu'il ne l'avait pas signé dans les temps. M. Simard, lui, avait affirmé avoir reçu un avis final le 28 juin, qu'il devait signer le jour même, mais qu'il était absent à cette date-là.

Depuis lors, le poste était occupé par intérim par le directeur adjoint, Ronald Labrecque.

Si bon nombre de députés de l'ACF n'avaient pas voulu se prononcer sur ce départ, plusieurs membres de la communauté fransaskoise avaient manifesté leur regret.

Selon le directeur de la Fédération des francophones de Saskatoon, Éric Lefol, Denis Simard avait contribué entre autres au rapprochement de l'ACF et du Conseil de la coopération de la Saskatchewan.

Stéphanie Allard a discuté avec le nouveau dg de l’Assemblée communautaire fransaskoise, le Fransaskois Francis Potié. Originaire de Zenon Park, il vit au Québec depuis une douzaine d'années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !