•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les finalistes des GG 2013 sont connus

Fanny Britt
Fanny Britt Photo: Julie Perreault
Radio-Canada

Le Conseil des arts du Canada a dévoilé aujourd'hui les noms des 35 finalistes de langue française des Prix littéraires du gouverneur général. 

Ces prix récompensent des ouvrages en français et en anglais dans sept catégories. 

Un comité de pairs, sélectionné par le Conseil des arts du Canada, choisit les finalistes et les gagnants des GG. Cette année, 624 ouvrages en français et 979 ouvrages en anglais ont été soumis.

Les lauréats, dont le nom sera dévoilé le 13 novembre, reçoivent une bourse de 25 000 $.

Ces prix ont été décernés en français pour la première fois en 1959. Marie-Claire Blais, Stéphane Jorisch et Normand Chaurette sont les auteurs qui en ont remporté le plus au fil des ans.

Connaissez-vous vos GG? Répondez à notre quiz et courez la chance de gagner les livres primés en 2013.

Aperçu de la cuvée 2013

La frontière entre la littérature et les autres formes d'art est parfois ténue : deux auteurs finalistes dans la catégorie Romans et nouvelles, Sergio Kokis et Marc Séguin, sont aussi peintres, tandis que le titre du livre jeunesse Au carnaval des animaux est un clin d'œil à la musique de Saint-Saëns. 

Fanny Britt se retrouve en lice dans plusieurs catégories : en théâtre, avec sa pièce Bienveillance, et en littérature jeunesse pour Jane, le renard et moi.

La jeune poète innue Marie-Andrée Gill avait initialement publié son recueil de poésie Béante à compte d'auteur avant qu'il ne soit accepté par un éditeur.

Dans son recueil de poésie Jacques Roche, je t'écris cette lettre, Rodney Saint-Éloi s'adresse au poète haïtien Jacques Roche, kidnappé le 10 juillet 2005 à Port-au-Prince et dont le corps a été retrouvé quatre jours plus tard.

Plusieurs livres abordent des sujets sensibles ou d'actualité : l'essai L'Alberta autophage : identités, mythes et discours du pétrole dans l'Ouest canadien s'intéresse au pétrole albertain, tandis qu'À l'ombre de la grande maison, livre jeunesse, traite du difficile sujet de l'esclavage.

La pièce de théâtre Christine, la reine-garçon, est le livre finaliste qui fait voyager les lecteurs le plus loin dans le temps cette année en les transportant en 1649, à la cour de la reine Christine de Suède.

Avec un x, un k et un w, le titre Les maux d'Ambroise Bukowski, finaliste 2013 en traduction, vaudrait 67 points au Scrabble.

La liste complète des finalistes 2013

Romans et nouvelles
Sergio Kokis, Culs-de-sac (Lévesque éditeur)
Roger Magini, Ilitch, mort ou vif (Grasset)
Stéphanie Pelletier, Quand les guêpes se taisent (Leméac Éditeur)
Marc Séguin, Hollywood (Leméac Éditeur)
Gérald Tougas, Le deuxième train de la nuit (Éditions Druide)

Poésie
Mario Brassard, Le livre clairière (Les Herbes rouges)
Marie-Andrée Gill, Béante (Éditions La Peuplade)
René Lapierre, Pour les désespérés seulement (Les Herbes rouges)
Diane Régimbald, L'insensée rayonne (Éditions du Noroît)
Rodney Saint-Éloi, Jacques Roche, je t'écris cette lettre (Mémoire d'encrier)

Théâtre
Michel Marc Bouchard, Christine, la reine-garçon (Leméac Éditeur)
Fanny Britt, Bienveillance (Leméac Éditeur)
Olivier Choinière, Nom de domaine (Leméac Éditeur)
Véronique Côté, Tout ce qui tombe (Leméac Éditeur)
Érika Tremblay-Roy, Petite vérité inventée (Dramaturges Éditeurs)

Essais
Alain Deneault, « Gouvernance » / Le management totalitaire (Lux Éditeur)
Jean-Jacques Pelletier, La fabrique de l'extrême / Les pratiques ordinaires de l'excès (Éditions Hurtubise)
Dominique Perron, L'Alberta autophage / Identités, mythes et discours du pétrole dans l'Ouest canadien (University of Calgary Press)
Yvon Rivard, Aimer, enseigner (Éditions du Boréal)
Joseph Yvon Thériault, Évangéline : contes d'Amérique (Éditions Québec Amérique)

Littérature jeunesse – texte
Camille Bouchard, D'or et de poussière (Éditions Hurtubise)
Fanny Britt, Jane, le renard et moi (Les éditions de la Pastèque)
Emmanuelle Caron, Gladys et Vova (L'école des loisirs)
Lili Chartrand, Le monde fabuleux de Monsieur Fred (Dominique et compagnie)
Geneviève Mativat, À l'ombre de la grande maison (Les éditions Pierre Tisseyre)

Littérature jeunesse – illustrations
Isabelle Arsenault, Jane, le renard et moi, texte de Fanny Britt (Les Éditions de la Pastèque)
Jacinthe Chevalier, Aujourd'hui, le ciel, texte de Rhéa Dufresne (Éditions de l'Isatis)
Marianne Dubuc, Au carnaval des animaux, texte de Marianne Dubuc (Éditions de la courte échelle)
Stéphane Jorisch, Quand je serai grand, texte de François Gravel (Éditions Hurtubise)
Rogé, Mingan, mon village, textes d'étudiants innus de Teueikan, Mingan (Les éditions de la Bagnole)

Traduction de l'anglais vers le français
Rachel Martinez, pour la traduction française de Word nerd, par Susin Nielsen, paru en français sous le titre Les maux d'Ambroise Bukowski (Éditions de la courte échelle)
Daniel Poliquin, pour la traduction française de Arrival city / The final migration and our next world par Doug Saunders, paru en français sous le titre Du village à la ville / Comment les migrants changent le monde (Les Éditions du Boréal) 
Hélène Rioux, pour la traduction française de The cousin par John Calabro, paru en français sous le titre Le cousin (Lévesque éditeur)
Lori Saint-Martin et Paul Gagné, pour la traduction française de Swing low: a life par Miriam Toews, paru en français sous le titre Jamais je ne t'oublierai (Les Éditions du Boréal) 
Sophie Voillot, pour la traduction française de Far to go par Alison Pick, paru en français sous le titre L'enfant du jeudi (Éditions du Boréal).

Livres

Arts