•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La liste noire d’appareils volés entre en vigueur

 Les métadonnées : les téléphones intelligents à l’étude
Radio-Canada

L'industrie du sans-fil au Canada inaugure lundi sa « liste noire » de téléphones intelligents volés. Cette liste a comme objectif de rendre les appareils dérobés beaucoup moins attrayants pour les criminels.

À partir de maintenant, l'identité numérique des téléphones intelligents volés pourra être inscrite dans une banque de données (Nouvelle fenêtre) et un voleur ne pourra plus faire réactiver un appareil figurant sur cette liste. Ainsi, la valeur des téléphones volés diminuera sur le marché noir et ils ne seront plus attrayants pour les criminels.

L'Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) croit que cela devrait décourager les vols de téléphones intelligents, mais aussi diminuer les problèmes reliés au vol d'identité.

La plupart des téléphones intelligents récents pourront être inscrits sur la liste, mais pas certains modèles plus anciens qui ne disposent pas de technologie permettant leur identification.

En 2012, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avait fait pression sur l'industrie pour qu'une telle liste soit créée. Le Canada emboîte finalement le pas à d'autres pays qui ont déjà mis un système semblable en place.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télécommunications

Économie