Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 conseils pour laisser le bon pourboire au restaurant

Laisser un pourboire au restaurant

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

(Sources : Denise Bisson, spécialiste en étiquette et Protégez-vous)

  1. Gardez en tête que les serveurs sont soumis à un salaire minimum plus bas que le reste des travailleurs et doivent déclarer au fisc des pourboires correspondant à au moins 8 % de leurs ventes.

  2. Au restaurant, laissez 15 % avant les taxes. Dans un restaurant de type « Apportez votre vin », ajoutez-y 2 $ par bouteille ouverte. Dans un restaurant de type familial, ce sera 10 %, de même qu'au comptoir de restauration rapide. Pour une commande à emporter, il n'est pas nécessaire de laisser de pourboire. Même chose dans un buffet, même s'il y a un contenant pour les pourboires.

  3. Pour calculer facilement le pourboire, sans inclure les taxes, multipliez le montant de la TPS par trois.

  4. Tenez compte de la qualité du service, pas de celle de la nourriture. Le serveur n'a pas choisi le restaurant pour y manger, mais pour y travailler.

  5. Faites attention aux terminaux de paiement direct. Ces machines offrent la possibilité d'indiquer le pourcentage de pourboire que vous désirez laisser. Mais le pourcentage est calculé à partir du total de la facture, taxes comprises.

  6. Vérifiez si des frais de service sont inclus dans la note. C'est parfois le cas pour les groupes. La pratique est permise, à condition de l'inscrire sur le menu, ou d'en faire mention lors de la commande ou de la réservation. La TPS et la TVQ sont alors calculées sur le total de la facture, y compris le pourboire.

  7. Il faut vraiment que le service ait été exécrable pour justifier l'absence totale de pourboire. Demandez-vous si le serveur est vraiment responsable de votre insatisfaction (par exemple, si le personnel est insuffisant, ce n'est pas la faute du serveur).

  8. Considérez le temps d'attente, un critère important pour la qualité du service. Le serveur ne doit pas vous faire attendre trop longtemps avant d'établir un premier contact et de vous servir de l'eau ou de vous offrir un apéritif. Les plats des convives doivent être servis en même temps.

  9. Prenez aussi la propreté en considération. Pour être impeccable, le service doit être d'une propreté impeccable, pas pour ce qui est de l'établissement, puisque le serveur n'a pas contrôle sur cela, mais pour ce qui est du service et du serveur.

  10. La politesse est la première des vertus en service. Le service doit être courtois en tout temps, peu importe les circonstances.

(Sources : Denise Bisson, spécialiste en étiquette et Protégez-vous)

10 conseils pour...

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !