•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves de l'École Voyageur étudient à distance

Des élèves de l'École Le Voyageur de Cold Lake devant leur ordinateur

Des élèves de l'École Le Voyageur de Cold Lake devant leur ordinateur

Photo : Geneviève Normand/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'École francophone Voyageur de Cold Lake donne une éducation à distance à ses élèves de la 10e à la 12e année, parce qu'ils ne sont pas assez nombreux pour constituer des classes conventionnelles cette année.

Les 14 élèves concernés suivent leurs cours en ligne et peuvent utiliser le téléphone ou Skype pour communiquer avec leurs professeurs qui sont basés à Edmonton.

À Cold Lake, ces jeunes sont encadrés par un seul enseignant qui répond à leurs questions.

Cette formule représente tout un défi pour certains.
« Pour réussir les cours à distance, il faut être très autonome », explique l'élève Olivier Lachance.

Un autre élève, Olivier Dubreuil-Gagnon souligne les difficultés de travailler en ligne.

« Tu ouvres un fichier. Il faut que tu lises. Tu remplis toutes les affaires qui apparaissent et tu sautes aux prochaines. Honnêtement, je ne suis pas capable de travailler comme ça. J'ai besoin d'interaction », s'indigne Olivier qui a décidé de poursuivre ses études dans une école anglophone.

Sa mère déplore le choix de l'École Voyageur et du conseil scolaire.

« Les parents n'ont jamais été consultés. J'étais vraiment fâchée de me retrouver devant un fait accompli », dit Marie-Sonia Dubreuil.

Avec peu de ressources financières et peu d'élèves, l'école n'avait pas d'autre choix, explique Josée Verreault, directrice des services pédagogiques au Conseil scolaire Centre-Est.

« On a envisagé de fermer complètement les classes de 10e, 11e et 12e années. Puis on s'est dit que ce n'est pas ce qu'on voulait », dit-elle.

La direction de l'école Voyageur et le conseil scolaire n'envisagent pas encore de mettre fin à leur expérience de cours à distance.

D'après un reportage de Geneviève Normand.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !