•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Routes des larmes : l’enquête de la GRC n’avance plus

Bobby Jack Fowler

La GRC demande aux citoyens qui auraient connu Bobby Jack Fowler de communiquer avec eux.

Photo : GRC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'enquête de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) sur l'Américain, soupçonné d'être responsable de plusieurs meurtres sur la « route des Larmes » dans le nord de la province, est à un point mort.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait annoncé en septembre 2012 que des preuves d'ADN avaient permis de confirmer que l'Américain Bobby Jack Fowler était responsable du meurtre de la jeune Colleen MacMillen en 1974 en Colombie-Britannique.

Depuis un an, malgré les centaines d'indices et informations reçues, l'enquête tourne en rond et ne mène nulle part, selon Wayne Clary de la GRC.

Le sergent est responsable de mener l'enquête des 18 femmes disparues sur la route des Larmes.

« Il est possible qu'on ne puisse jamais confirmer si Bobby Jack Fowler a commis d'autres meurtres », a confirmé Wayne Clary.

L'américain est décédé en 2006 dans une prison de l'Oregon.

La portion de l'autoroute 16 située entre Prince Rupert et Prince George est surnommée « l'autoroute des larmes » en raison des nombreux cas de disparition et de meurtres de femmes qui s'y sont produits depuis les années 1970.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !