•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Piper Huggins claque la porte de Projet Montréal

Piper Huggins

Piper Huggins

Photo : AccommodementsOutremont.blogspot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La conseillère d'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Piper Huggins, quitte le parti Projet Montréal et siège maintenant comme indépendante.

Elle a indiqué avoir pris cette décision après le Conseil d'arrondissement de lundi soir alors qu'elle présentait une motion pour la protection du Jardin Notman, dans son district électoral.

La motion a été rejetée par l'administration Ferrandez.

Piper Huggins accuse aussi son ancien parti de défendre ses intérêts avant ceux des citoyens et de se livrer à des attaques personnelles.

« Il y a aussi de l'intimidation qui se fait à l'interne. C'est ça le manque de respect généralisé, je trouve. C'est ça le problème quand on devient trop idéologique. C'est presque comme une arrogance généralisée. La fin justifie les moyens, et ça, c'est très dangereux. Ça nuit à la démocratie » dit-elle.

Piper Huggins reconnaît avoir été approchée par d'autres équipes en vue des élections municipales, mais affirme ne pas avoir encore décidé si elle solliciterait un nouveau mandat.

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, nie toute culture d'intimidation ou d'arrogance à Projet Montréal. Pour Luc Ferrandez, Piper Huggins prend mal le fait que le parti ait choisi un autre élu pour briguer le poste de conseiller du district de Jeanne-Mance le 3 novembre.

Élections Grand Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !