•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une restructuration est nécessaire au restaurant Le Rendez-vous, selon Jennie Baudais

Le restaurant Le Rendez-vous fermera ses portes le 1er octobre.

Le restaurant Le Rendez-vous fermera ses portes le 1er octobre.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La baisse importante de la fréquentation du restaurant Le Rendez-vous et la faible rentabilité de l'entreprise expliquent la fermeture de l'établissement de Saint-Isidore-de-Bellevue, selon la présidente du centre francophone BDS, Jennie Baudais.

De plus, l'état lamentable des routes qui mènent à Bellevue aurait découragé beaucoup de touristes qui se rendaient au restaurant auparavant, selon la présidente.

« Pour le moment, on doit fermer le restaurant pour faire une restructuration »

— Une citation de  Jennie Baudais, présidente du Centre francophone BDS

Jennie Baudais soutient qu'il faut revoir les services offerts pour mieux répondre aux nouveaux besoins de la communauté.

« Les clients sont différents, on n'a pas autant de clients qu'on avait dans le passé, alors il faut revoir tout le menu. Est-ce qu'on continue d'offrir un restaurant ou est-ce que l'on fait autre chose? », lance-t-elle.

Le Conseil de la coopération de la Saskatchewan (CCS) offre d'ailleurs ses services pour travailler à la relance du restaurant.

Le directeur général Robert Therrien comprend la déception des Fransaskois, mais, selon lui, il faut parfois prendre des décisions difficiles pour mieux relancer une entreprise.

« Je pense que des fois, dans une communauté, comme toute entreprise, on a besoin de prendre du recul pour voir ce que l'on doit faire pour changer, pour améliorer la situation »

— Une citation de  Robert Therrien

Les membres du centre francophone BDS continuent de se rencontrer afin de trouver des pistes de solution. Plusieurs idées sont sur la table, affirme Mme Baudais, comme trouver des entrepreneurs pour acheter le restaurant ou changer la vocation du lieu.

La députée de l'Assemblée communautaire fransaskoise de Bellevue, Paulette Gaudet, admet que plusieurs Fransaskois sont déçus de la fermeture définitive du restaurant Le Rendez-vous dans leur communauté.

Selon la députée, le restaurant était le lieu de rencontre par excellence de la communauté.

« On va avoir encore le centre de rencontre [...] pour accueillir des gens, venir faire des rencontres, prendre un café, c'est encore ici qu'on va se rassembler, on va parler ensemble, on va parler français, mais on voit que ça [la fermeture du restaurant] fait du tort aux gens qui venaient régulièrement », souligne Paulette Gaudet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !