•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour à la case départ pour la ferme Moore à Gatineau

La ferme Moore, à Gatineau, commencera ses activités à l'été 2012.

La ferme Moore, à Gatineau, commencera ses activités à l'été 2012.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le projet d'aménagement d'une ferme éducative sur le site patrimonial de la ferme Moore, située sur le boulevard Taché dans le secteur de Hull, est abandonné. La Commission de la capitale nationale (CCN) et la Coop Agrodor de Thurso n'ont pas réussi à s'entendre sur un bail à long terme pour mener à bien ce projet.

La CCN tente de mettre en valeur le site depuis plusieurs années.

En 2011, à la suite d'un appel d'offres, Agrodor était devenu promoteur de la ferme patrimoniale. La coopérative envisageait d'y aménager une ferme éducative ainsi qu'un vignoble.

Toutefois, n'ayant pas réussi à s'entendre sur un bail à long terme, les deux parties ont mis fin aux négociations d'un commun accord. Les raisons de la mésentente n'ont pas été dévoilées.

Il s'agit d'un retour à la case départ pour la CCN, qui devra relancer un appel d'offres. Entre-temps, le site reste protégé, à l'abri des promoteurs immobiliers.

Il faut regarder à long terme. Les propriétés d'une si grande importance pour la Ville de Gatineau et la région, il faut s'assurer d'avoir les bons usages et les bons partenaires en place.

Une citation de :Jean-François Trépanier, premier dirigeant de la CCN

« C'est une invitation en même temps à la population que cette propriété-là demeure disponible et de surveiller ce qui va se passer. On va rendre public, aussitôt qu'il sera prêt, notre appel d'offres », précise le premier dirigeant de la CCN, Jean-François Trépanier.

La CCN a dépensé beaucoup d'argent pour restaurer les bâtiments de cette ferme, qui date de 1911. L'écurie et le manège ont été classés bâtiments patrimoniaux.

L'ancienne propriétaire de la ferme, Virginia Parker Moore, avait légué son domaine à la CCN en 1973 afin qu'il soit accessible au public.

D'après le reportage de René Hardy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !