•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Fuite sur la Charte des valeurs

Fuite sur la Charte des valeurs

Radio-Canada

Un député du gouvernement ontarien a déposé une motion pour empêcher la mise en place dans la province d'une charte des valeurs comme celle qui a été dévoilée mardi par le gouvernement québécois.

La première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, a donné son appui à l'initiative du député de la région de Toronto, Monte Kwinter. Selon elle, la nature inclusive de la société canadienne doit être préservée et elle s'opposerait à toute attaque contre cette notion.

M. Kwinter, qui est député depuis 1985, est le président-fondateur de la section torontoise de l'association juive B'nai Brith.

La charte des valeurs québécoises va attirer l'attention partout dans le monde, je veux rassurer le monde que l'Ontario n'ira pas dans la même direction.

Monte Kwinter, député de York Centre

L'idée d'une charte qui limiterait comme au Québec les libertés religieuses, incluant le port de symboles religieux, a soulevé beaucoup d'opposition en Ontario. À Toronto, la moitié de la population est née à l'extérieur du pays.

La proposition du député libéral Monte Kwinter protégerait la liberté religieuse dans les lieux publics, notamment.

La motion doit être soumise au vote de l'Assemblée législative ontarienne le 19 septembre. Même si elle était adoptée, toutefois, elle serait seulement un guide moral pour tout futur gouvernement, n'ayant pas force de loi.

Accommodement raisonnable?

En 2005, l'Ontario avait envisagé de permettre que certaines disputes familiales soient réglées en respectant les principes islamiques de la charia (Nouvelle fenêtre), puis avait abandonné l'idée. 

Ontario

Politique provinciale