•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UQAM  à la cinérobothèque

La CinéRobothèque de l'Office national du film, au centre-ville de Montréal

La CinéRobothèque de l'Office national du film, au centre-ville de Montréal

Photo : Google Maps

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La faculté de communication de l'Université du Québec à Montréal s'installe dans les locaux laissés vacants par la fermeture de la cinérobothèque de l'Office national du film du Canada (ONF).

Les activités de l'ONF sur la rue Saint-Denis ont cessé il y a un an. L'organisme avait cependant refusé de démanteler ses installations et ses salles de projection dans l'espoir de trouver preneur.

C'est finalement l'UQAM qui a répondu à l'appel. Ses étudiants en cinéma et en médias interactifs ont déjà commencé à investir l'endroit.

L'ancienne maison de la cinérobothèque, propriété de France Films, ouvrira aussi ses portes au grand public lors d'événements culturels. Québec cinéma a d'ailleurs profité de l'occasion pour annoncer que le bâtiment accueillera les cinéphiles lors des prochains Rendez-vous du Cinéma.

Pour l'UQAM, il s'agit d'une occasion en or de prendre de l'expansion à quelque pas de son campus. L'UQAM a signé un bail d'une dizaine d'années pour occuper les locaux, en plus de racheter le matériel de l'ONF.

Quant à la pièce de résistance de l'ancienne cinérobothèque, le robot distributeur de films de l'ONF, il sera exposé au Musée des sciences et de la technologie à Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !