•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg : une motion propose d'équiper les policiers de caméras

Équipement à caméraBWV pour la police d'Edmonton

Équipement à caméraBWV pour la police d'Edmonton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le président du conseil de police de Winnipeg souhaite investir un million de dollars pour équiper chaque policier d'une caméra portative.

« Cela rendra la communauté plus sûre et plus responsable tout en aidant à l'arrestation d'individus et à la collecte de preuves », a souligné le conseiller municipal Scott Fielding, en présentant sa motion vendredi à l'hôtel de ville.

Selon lui, les caméras coûteraient entre 900 et 1200 $ et représenteraient un atout dans le combat contre le crime.

« Les caméras pourraient permettre de fournir des preuves supplémentaires dans les procès et protégeraient les agents de police contre de fausses accusations de mauvaise conduite », a-t-il déclaré.

Scott Fielding a rappelé que l'usage de caméras portatives par des policiers existe déjà dans d'autres endroits au Canada comme à Ottawa, Edmonton ou Calgary. Il a cité l'exemple de la ville de Rialto, en Californie, qui a vu le nombre de plaintes contre des policiers chuter de 88 %.

La caméra ajoutée à l'uniforme d'un policierAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La caméra ajoutée à l'uniforme d'un policier

Photo : CBC

« Ils n'ont pas seulement constaté une chute drastique des plaintes pour violence policière [...], mais également des comportements violents de la part des citoyens », a précisé le conseiller municipal.

Maintenant que la motion a été officiellement déposée, elle sera étudiée par la police de Winnipeg qui, sans être opposée au projet, émet quelques réserves.

« Je ne pense vraiment pas que nous avons besoin d'une surveillance supplémentaire des policiers, car ils sont très professionnels, ils font du bon travail, ils servent bien le public et ils font ce que l'on attend d'eux », a fait savoir le chef de la police de Winnipeg, Devon Clunis.

C'est le même son de cloche du côté de l'Association de la police, pour qui l'achat de ces caméras représente une dépense importante.

« Ces caméras auront besoin d'entretien et de réparation, ce qui va coûter de l'argent. Ces appareils coûtent entre 800 et 1200 $ chacun, ce qui constitue encore des coûts supplémentaires », souligne le président du syndicat, Mike Sutherland. « C'est de l'argent qui devra être pris à même le budget du Service de police de Winnipeg. »

La motion survient juste avant la parution très attendue d'un rapport qui recommande justement des coupes dans le budget de la police de Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !